Caractéristiques structurelles des incentives (marché européen)

By 15 October 2012

2.1.4 CARACTERISTIQUES STRUCTURELLES DES INCENTIVES
Saison

La saisonnalité des incentives est très variable selon les marchés émetteurs.

Ainsi, l’hiver (soit le premier trimestre de l’année) est la principale saison des voyages de motivation à l’étranger dans le marché italien. En moyenne de 1991 à 1998, 2 incentives italiens à l’étranger sur 3 s’effectuent l’hiver. Environ le tiers des voyages de motivation à l’étranger se font durant la saison estivale (avril – septembre).
Comparativement au début des années 1990, c’est le quatrième trimestre qui a gagné en importance comme saison des voyages de motivation. Il est passé de 10% à 29%.

Saison choisie pour les voyages de motivation à l’étranger (1995 – 1998)

Tous les voyages de motivation à l’étranger
Saison
Italiens Allemands Britanniques
Janvier – Mars 35% 14% 28%
Avril – Juin 19% 46% 37%
Juillet – Septembre 17% 24% 18%
Octobre – Décembre 29% 16% 17%

Source : European Travel Monitor, 1995 -1998 ; IPK International

Comme sur le marché italien, le deuxième trimestre (avril – juin) constitue une saison très populaire pour les Britanniques, avec les quatre dixièmes des voyages de motivation effectués à l’étranger.
Le premier trimestre (janvier – avril) arrive en deuxième place, le reste des voyages se répartit entre les troisième et le quatrième trimestre.
Sur le marché allemand, la majorité des voyages de motivation à l’étranger a lieu pendant les mois d’avril à juin. En moyenne, au cours des dernières années, les Allemands ont fait près de la moitié de ces voyages pendant le deuxième trimestre (avril – juin).
Le quart environ des voyages de cette catégorie a été effectué au troisième trimestre (juillet – septembre), les premier et quatrième trimestres récoltant 15% chacun.

Ainsi, à peu près 70% de tous les voyages de motivation faits par les Allemands à l’étranger se déroulent pendant les saisons d’été, et les 30% restants pendant l’hiver. Les mois d’été dominent donc le marché allemand des voyages de motivation, ce qui peut-être attribuable au fait que la grande majorité des voyages de motivation des Allemands à l’étranger sont des voyages courts- courriers, puisque le printemps et l’été sont les meilleurs moments pour se rendre dans de nombreuses destinations européennes.

Durée des voyages

Si la saisonnalité est très variable selon les marchés émetteurs, il en est de même pour la durée des voyages.
Comme l’indiquent les résultats des sondages de l’European Travel Monitor, la durée moyenne des voyages de motivation des Italiens à l’extérieur du pays est de 5 jours. Les voyages de 4 à 7 nuits en particulier ont sensiblement augmenté ces quelques dernières années, passant de 30% dans le début des années 90 à 57% sur la période 1995 – 1998. En moyenne, 6 voyages de motivation à l’étranger sur dix durent de 4 à 7 nuits.

Le nombre de nuits générées par des voyages de motivation à l’étranger des Italiens a nettement diminué. Il est passé de 700 000 au début des années 90 à 300 000 en 1998. Cette baisse est due, non seulement à la diminution du nombre de voyages dans l’ensemble, mais aussi à une réduction de la durée moyenne des voyages.

Durée des voyages de motivation à l’étranger

Tous les voyages de motivation à l’étranger
Durée du voyage
Italiens Allemands Britanniques
1 – 3 nuits 20% 33% 46%
4 – 7 nuits 57% 57% 38%
8 – 11 nuits 20% 3% 6%
12 – 15 nuits 3% 6% 10%
16 nuits et plus 1%
Durée moyenne 4,9 nuits 4,5 nuits 5,4 nuits
Nombre total de nuits 300 000 1 500 000 600 000

Source : European Travel Monitor, 1995 – 1998 ; IPK International

Sur le marché allemand, la durée moyenne des voyages de motivation à l’extérieur du pays est de 4,5 nuits. D’après ce qu’ont déclaré les participants à ces voyages, près des six dixièmes des voyages de ce genre effectués ces dernières années ont duré de 4 à 7 nuits, alors que le tiers environ ne comprenaient qu’une à 3 nuits.

Malgré une durée moyenne plus courte (5,6 nuits dans le début des années 90), le nombre de nuits passées à l’extérieur du pays à l’occasion de voyages de motivation a augmenté. Il est passé de 1 000 000 à 1 500 000 nuitées, ce qui est lié à la hausse du volume total des voyages effectués.
Comme sur le marché allemand, la durée moyenne de voyages de motivation des Britanniques a nettement diminué depuis le début des années 90. En 1998, les Britanniques passent en moyenne 5 nuits à l’extérieur du pays pendant leurs voyages de motivation à l’étranger alors qu’ils en passaient presque 7 aux débuts des années 90.

Par contre, si l’incidence de la baisse de la durée moyenne des séjours a été positive pour l’Allemagne, il est tout autre pour la Grande-Bretagne. En effet, la baisse de la durée de voyage s’accompagne d’une chute du nombre total de nuitées. Les Britanniques ont passées 1 000 000 de nuits à l’étranger au cours de voyages incentive aux débuts des années 90 contre seulement 600 000 en 1998.

Hébergement

Dans l’ensemble, la clientèle incentive porte sa préférence sur un hébergement haut de gamme. Néanmoins, les diminutions de budget conduisent à négocier de plus en plus les tarifs des hébergements. Les restrictions poussent parfois même jusqu’à choisir un autre mode d’hébergement : hôtellerie de catégorie moyenne ou club de vacances.

Type d’hébergement pour les voyages de motivation à l’étranger

Voyages incentives à l’étranger
Type d’hébergement
Italiens Allemands Britanniques
Hôtel 81% 85% 94%
• Première classe 57% 24% 64%
• Catégorie moyenne 16% 47% 21%
• Petit budget 8% 14% 9%
Croisière 3% 1%
Club de vacances 16% 14% 6%

Source : European Travel Monitor, 1995 – 1998 ; IPK International

En ce qui concerne l’hébergement durant leurs voyages de motivation à l’étranger, les Italiens préfèrent nettement l’hôtel – et l’hôtel grand confort (4-5 étoiles). L’hôtel de confort moyen est rarement choisi pour les incentives.

En plus des modes traditionnels d’hébergement hôtelier, on a assisté ces quelques dernières années à une augmentation de l’hébergement dans des clubs de vacances à l’occasion d’incentive. Il est passé de 2% dans la première moitié des années 90 à 16% en 1998.
Comme les Italiens, les Allemands préfèrent l’hôtel. Il convient cependant de noter que les hôtels de catégorie moyenne et même les hôtels petit budget (ou du moins ceux que les participants aux voyages de motivation classaient dans ces catégories) sont beaucoup plus populaires que les hôtels de première classe (4 ou 5 étoiles). Pour des hébergements en hôtel 4 étoiles, la préférence va vers des établissements “typiques du pays”.

Lorsqu’on compare les choix récents en matière d’hébergement avec ceux du début des années 90, on constate également une augmentation des séjours dans des clubs de vacances dans le cadre des voyages de motivation à l’étranger, de 3% à 14%.
Enfin, les Britanniques préfèrent eux aussi de loin les hôtels à quatre ou cinq étoiles. Depuis quelques années, les réservations dans les hôtels de catégorie moyenne sont cependant de plus en plus fréquentes. Elles sont de 21% en 1998, alors qu’elles n’étaient que de 4% aux débuts des années 90.

Moyen de transport

L’avion est le principal moyen de transport utilisé par les Italiens et les Britanniques pour leurs voyages de motivation à l’étranger. L’avion est utilisé pour près de 90% de ces voyages.

Moyen de transport pour les voyages de motivation à l’étranger

Tous les voyages de motivation à l’étranger
Moyen de transport
Italiens Allemands Britanniques
Avion 88% 26% 90%
Train 3% 8%
Autocar 48% 10%
Voiture 6% 16%
Navire / Croisière 3% 2%

Source : European Travel Monitor, 1995 – 1998 ;

IPK International par autocar occupe une place relativement importante parmi tous les moyens de transport employés par les Allemands pour leurs voyages de motivation à l’étranger. Il a en effet été choisi pour près d’un de ces voyages sur deux au cours des dernières années.
A cet égard, le marché allemand des voyages de motivation à l’étranger se distingue clairement de tous les autres marchés étudiés, où l’avion est de loin le moyen de transport le plus fréquent. Cette différence est attribuable au fait que les voyages de motivation effectués par les Allemands sont souvent des voyages courts-courriers dans des pays voisins, par exemple l’Autriche, la France et les Pays-Bas.

Mais si, sans surprise, l’avion est le moyen de transport de prédilection des Britanniques pour leurs voyages de motivation à l’étranger, les déplacements se font surtout en classe économique.
Dans les années à venir, l’Eurostar prendra sans aucun doute des parts de marché aux compagnies aériennes.

Dépenses

En raison de la méthode employée pour la collecte des données, qui consistait à poser directement des questions aux participants aux voyages de motivation, l’information fournie au sujet des dépenses effectuées au cours de ces voyages porte exclusivement sur les dépenses que les participants devaient normalement payer personnellement. De façon générale, il s’agit des sommes consacrées aux articles personnels, par exemple les souvenirs, ou aux activités privées. Etant donné la nature des voyages de motivation, toutes les dépenses liées au transport, à l’hébergement et à la subsistance sur place sont normalement couvertes par les entreprises qui offrent ces voyages.
Comme l’indiquent les données recueillies par l’European Travel Monitor, de nombreux touristes en voyage de motivation déboursent eux-mêmes des sommes considérables qui viennent s’ajouter à ce que paie déjà leur entreprise.

Ainsi, le participant italien à des voyages de motivation à l’étranger a dépensé en moyenne 550 euros par voyage en 1998 contre 470 euros pour les Allemands et 460 euros pour les Britanniques.

Dépenses au cours des voyages de motivation, par catégorie

Dépenses par voyage

En équivalents euros

Voyages incentives à l’étranger
Italiens Allemands Britanniques
Moins de 250 euros 4% 18% 35%
250 –499 euros 26% 53% 31%
500 –749 euros 30% 13% 12%
750 – 999 euros 23% 3% 6%
1 000 – 1 499 euros 11% 5% 9%
1 500 euros et plus 6% 4% 6%
Dépenses personnelles par voyage 550 euros 470 euros 460 euros

Source : European Travel Monitor, 1995 – 1998 ; IPK International

1 euro = 1 936.271 LI (janvier 2000)
1 euro = 1.95583 DM (janvier 2000)
1 euro = 0.787564 £ (janvier 2000)

L’interview de voyagistes permet d’évaluer le coût moyen des voyages de motivation moyen et long-courriers et courts-courriers.

Coût moyen des voyages de motivation par personne

Coût moyen par voyage En équivalents euros Voyages incentives à l’étranger
Italiens Allemands Britanniques
1 300 euros 2 500 euros 2 500 euros

Source : European Travel Monitor, 1995 – 1998 ; IPK International

1 euro = 1 936.271 LI (janvier 2000)
1 euro = 1.95583 DM (janvier 2000)
1 euro = 0.787564 £ (janvier 2000)

Lire le mémoire complet ==> (Le tourisme d’affaires en Provence alpes côte d’azur: un enjeu pour l’avenir)
Mémoire de DESS en Economie et Gestion du Tourisme – Faculté des sciences économiques et de gestion
Université de la Méditerranée AIX-MARSEILLE II – CEDERS