Diagnostic du l’iPod : classification et 4 niveaux du produit

By 21 September 2012

2.2 iPOD

L’iPod est un lecteur portatif de musique numérique (aussi appelé baladeur numérique ou abusivement baladeur mp3) le plus vendu au monde : 119 millions d’exemplaires ont été vendus depuis son lancement le 23 octobre 2001. Il a été inventé afin de fonctionner sur différents systèmes d’exploitation que ce soit sur Windows ou bien Mac OS X. Pour rendre plus attractif l’iPod, son utilisation est simple grâce à un cercle tactile servant à naviguer dans le système d’exploitation de l’iPod.

Il existe 5 versions différentes de l’iPod :
apple Classic (23 octobre 2001)
apple Mini (6 Janvier 2004)
apple Nano (7 septembre 2005)
apple Shuffle (11 Janvier 2005)
apple Touch (28 Septembre 2007)

L’iPod connait un véritable succès commercial. Apple en a écoulé 60 millions d’exemplaires et s’est arrogé 50 pour cent des parts du marché mondial du MP3 et 80 pour cent aux Etats-Unis. Le succès d’iTunes, logiciel fourni avec l’iPod permettant de classer ses morceaux et d’acheter de la musique en ligne, est également impressionnant, plus d’un milliard de titres a déjà été téléchargé ! L’iPod représente désormais plus de 60% du chiffre d’affaire d’Apple et a permis de redresser de façon spectaculaire sa situation financière, lors de l’exercice 2005. Apple a dégagé un bénéfice net de 1,33 milliard de dollars pour un chiffre d’affaires de 13,93 milliards de dollars.

2.2.1 Diagnostic du produit

2.2.1.1 La classification du produit.

L’iPod appartient à la catégorie des biens durables car ce n’est pas un produit que l’on remplace fréquemment, on l’achète pour le garder quelques années. Dans cette catégorie on trouve plusieurs types de produits à savoir :
– les produits « blancs »
– les produits « bruns »
– les produits « dluo » pour « date limite d’utilisation optimale »

L’iPod se range dans celle des produits bruns. L’iPod peut aussi se classer dans la catégorie « biens de grandes consommation » et dans les sous-ensembles « produit d’achat réfléchi » car c’est produit onéreux. En effet Apple à choisis de positionner son produit dans la catégorie haut de gamme d ‟où des prix plus élevés que ceux de la concurrence en général.

La stratégie marketing d’Apple suit toujours le même axe, la firme commence par vendre ses produits à des tarifs élevés et cible une clientèle aisée, puis étend peu à peu son offre vers des produits de plus en plus accessibles au grand public d’où la déclinaison de l’iPod en plusieurs versions et l’apparition de nouveaux modèles de nano comme le 2 GO plus abordable.

2.2.1.2 Les quatres niveaux du produit.

Le noyau du produit.

Lorsque le client achète un iPod il achète un produit pour se divertir : il peut ainsi écouter sa musique, et/ou regarder des films, partout et dans n’importe quelle situation (en faisant du sport, dans le métro…). L’iPod peut aussi être utilisé comme disque dur externe pour transporter des données d’un ordinateur à un autre.

Enfin il faut envisager l’achat d’un iPod sous un autre aspect : l’aspect social. En effet lorsque l’on achète un iPod on rentre dans « une communauté » reconnaissable à ses écouteurs blancs. Posséder un iPod permet d’imiter les célébrités qui sont de plus en plus nombreuses à en faire l’acquisition. L’iPod devient un phénomène social : aux Etats-Unis des soirées dédiées à l’iPod sont organisées. Le principe est le suivant : chaque participant munit d’un iPod peut passer « derrière les platines » et faire partager sa musique aux personnes présentes dans la salle.

Le produit générique.

Plusieurs caractéristiques permettent d’identifier facilement un iPod. En premier lieu, le design épuré de l’iPod avec son pad analogique qui permet de naviguer aisément dans les menus. Ce design est aujourd’hui indissociable du produit phare d’Apple à tel point qu’il a très peu évolué entre la première version sortie en 2001 et la dernière version de l’iPod nano disponible en magasin depuis le mois de septembre 2006. L’évolution la plus notable se situe de la molette de navigation, abandonnée depuis la troisième génération d’iPod sorti en 2003.

Même les constructeurs automobiles ont été touchés par le phénomène iPod : depuis 2003 BMW propose une option qui permet de brancher son iPod dans son véhicule afin de pouvoir profiter de son contenu pendant la conduite. D’autres constructeurs tels que Smart, Mini, Mercedes, Audi, Ferrari, Jaguar, Renault, Mazda, Volkswagen et Volvo ont depuis intégré cette option à leur catalogue pour répondre à la demande de leur clientèle. Cette option coûte en moyenne 150 €uros. Cela montre bien que l’iPod dépasse le monde de la musique pour toucher des domaines divers et variés.

Il faut noter que cet « écosystème » s’est développé sans le support d’Apple qui ne s’est aperçu que tardivement de l’importance du marché des produits dérivés : l’entreprise n’a lancé ses premiers accessoire en 2003 avant de mettre en place un programme de licence intitulé « made for iPod » en janvier 2005. Aujourd’hui le marché des produits complémentaire de l’iPod est très lucratif pour les firmes qui s’y sont introduites : en 2005, le marché des produits dérivés de l’iPod a généré plus de un milliard de dollars de chiffre d’affaire !

Le produit attendu.

En achetant son iPod un acheteur s’attend à retrouver plusieurs attributs biens précis :
apple le savoir-faire et l’innovation technologique d’Apple en matière de MP3
apple la qualité de fabrication
apple un design bien précis
apple une foule d’accessoire disponibles en magasin pour accompagner son baladeur un catalogue de musique en ligne, iTunes, très fourni quelque soit le genre de musique que l’on écoute.

Toute personne achetant un iPod retrouvera ces caractéristiques dans son produit. Ces attributs sont les vecteurs du succès de l’iPod et de tous les modèles d’iPod en général.

Le produit global.

Pour se différencier de la concurrence Apple a créée des services et des accessoires qui gravitent autour de son produit phare. Le logiciel iTunes qui fonctionne de concert avec tous les modèles d’iPod. Ce logiciel permet d’organiser sa bibliothèque musicale et de synchroniser son baladeur avec son PC. I Tunes peut aussi convertir des fichiers audio ou vidéo au format ACC, format de lecture mis au point par Apple et utilisé par l’iPod exclusivement. Ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, iTunes Store propose plus de 3,5 millions de chansons, 65 000 podcasts gratuits, 20 000 livres audio et maintenant des jeux pour iPod. Afin que iTunes soit réellement « un plus » de l’iPod, la « pomme » a fait en sorte qu’un titre acheté dans son magasin en ligne ne soit lisible que par un iPod.

Récemment Apple a noué un partenariat avec Nike : les deux firmes ont mis au point un système reliant la paire de basket et l’iPod nano. Le récepteur couplé à un capteur sans fil renseigne le coureur en temps réel sur ses performances sportives et lui permet d’en suivre l’évolution sur son PC.

Pour maintenir l’engouement autour de l’iPod, Apple met sur le marché des séries limitées à quelques milliers d’exemplaire. La dernière série limitée disponible en magasin est l’iPod nano RED. Pour chaque exemplaire vendu Apple reverse 10 dollars au Fond Global, fondée par Bono le chanteur de U2, qui lutte contre la malaria et la tuberculose en Afrique.

Lire le mémoire complet ==> (Comportement du consommateur et stratégie de la société Apple)
Mémoire de Master – Filière : Administration économique et sociale
Université PALACKÝ D´OLOMOUC – Faculté des lettres