Définition de la crise financière, Qu’est- ce qu’une crise?

By 9 September 2012

Diffusion des crises financières dans les pays émergents au cours des années 90 – Chapitre 2 :

Les désordres financiers de cette époque se sont manifestés par de nombreuse crises financières, ces crises partent en général des pays qui sont le maillon faible de l’économie mondiale.

Qu’est- ce donc qu’une crise financière?

Section 1 : Définition de crise financière :

Depuis le XIXe siècle, avec les débuts de la révolution industrielle et l’essor du capitalisme, la notion de crise a été l’une des plus utilisées en économie. Ces dernières années, le mot est devenu banal dans les medias. Comme l’écrivait Pierre DROUIN en 1983, « si l’on confiait au ordinateur le soin de repérer l’emploi du mot ‘crise’ dans les livres, revues et journaux français depuis dix ans, on serait effaré par le résultat »

Mais ce vocable, à la différence des mots « récession » et « dépression », qui appartiennent au même registre, manque de précision. Ou plus exactement on peut distingués un sens strict et un sens large, un sens technique et un sens commun.20

– Une crise économique est une dégradation brutale de la situation économique et des perspectives économiques. Son étendue sectorielle, temporelle et géographique peut aller d’un seul secteur d’une seule région pour une brève période à l’ensemble de l’économie mondiale pendant plusieurs années ; on parlera alors de ralentissement économique ou, plus grave, de récession économique. une telle crise comporte souvent (mais pas systématiquement) des répercussions sur le niveau des salaires et la valeur du capital (valeurs boursières), provoque des faillites et du chômage, accroît les tensions sociales, et peut même avoir des répercussions sanitaires.

– La crise, pour certains comme Gottfried Haberler, est le moment de retournement d’un cycle économique. Dans la théorie marxiste, si la crise est entendue comme entraînant la chute du capitalisme, les crises sont interprétées comme le moyen par lequel le capitalisme se réorganise. Usuellement, en langue anglaise, le mot crise économique est compris au sens marxiste et est peu utilisé. Il lui est préféré les termes plus économiques de dépression (économie) ou de récession. C’est ainsi que la crise de 1929 s’appelle Grande Dépression ou que la crise économique de 2008-2010 est appelée Great Recession. En Français, usuellement, le terme crise comporte l’idée, proche du marxisme, qu’une page se tourne et qu’il convient que le capitalisme soit réformé. Dans cette optique, la crise économique est parfois vue comme un phénomène qui termine qu’avec l’adoption d’une nouvelle structure économique.

– Selon Arvai et Vincze (2000), la crise financière est une crise qui a lieu sur un marché financier. On peut distinguer quatre types de crises financières : crise de change, crise de dette, crise des capitaux et crise du système bancaire. Chacune de ces crises peut se produire toute seule ou en combinaison avec les autres.

– Le terme crise financière est appliqué a une large variétés de situations dans lesquelles certaines institutions financières ou de bien perdent soudainement une grande partie de leur valeurs. Au 19 eme et au début du 20eme siècle, de nombreuses crises financières ont été associés a la panique bancaire, et de nombreuses récession ont coïncidé avec ces panique d’autre situations qui sont souvent appelés crises financières sont des crash boursier et l’éclatement d’autres bulles financières, crises monétaires ou crises immobilières causées par l’afflux de logements à la vente qui pourront peut être trouver preneur dans le future avec la défiscalisation.

Lire le mémoire complet ==> (Le système financier international en temps normal et en temps de crise : Quelles réformes ?)
Ecole doctorale management international des entreprises
Mémoire de magistère – Faculté des sciences économiques, commerciales et sciences de gestions

_____________________________
20 Yves LE DIASCORN, Didier BLONDEEL, le nouveau désordre économique mondiale « le capitalisme et ses crises », Ellipses 1995, P 61.