Caractéristiques du système monétaire et financier 1973-1981

By 8 September 2012

L’endettement généralisé (1973-1981) – Section 2 :

Suite à L’effondrement des principes de Bretton Woods, de nouvelles règles surgissent, de nouveau acteurs et de nouveau moyen d’action, c’est tout un nouveau paysage monétaire et financier international qui immerge à partir de 1973 ce changement de décor correspond à une crise systémique mais c’est d’abord l’échec des acteurs officiels qui n’ont pas su organiser à temps la transition vers un nouvel ordre monétaire.

La deuxième phase que nous pouvons identifier est celle qui, de 1973 à 1981, verra les activités du système financier international s’étendre à de nouvelles sphères auxquelles même les autorités monétaires auront recours!

I- Les caractéristiques du système monétaire et financier au cours de la période 1973-1981 :

Cette période était caractérisée par :
1- Une liquidité importantes mais décroissante provenant du recyclage des capitaux pétroliers.
2- La disproportion du stock privé de liquidités internationales par rapport à celui des autorités monétaires et l’importance des flux financiers ouvrent l’ère de l’instabilité des taux de change et d’intérêt.
3- Cette période se caractérise, entre autres, par le recyclage des fameux pétrodollars, par l’apparition de l’inflation et par la forte augmentation des taux d’intérêt. Cette situation se traduisit au bilan des institutions financières par des actifs de plus en plus substituables et entraîna la pratique généralisée des taux d’intérêt variables grâce à laquelle on pourra dorénavant transférer le risque du créancier au débiteur.
4- Nous assisterons aussi au développement extrême des crédits bancaires classiques qui vont, au-delà des financements des années 60, s’étendre au financement du développement. Quant aux autorités monétaires, elles seront de plus en plus contraintes d’emprunter aux banques commerciales pour assurer une certaine stabilité des changes.

Il faut noter par ailleurs que la structure des crédits devient de plus en plus interbancaire et qu’elle constituera ainsi une chaîne très dense propre ici à la transmission d’un risque croissant.

Le développement des mouvements interbancaires rend en effet les différents acteurs beaucoup plus dépendants les uns des autres. L’élasticité de l’offre de prêts apparaît ainsi comme très grande et contribuera à engendrer une économie internationale d’endettement généralisé. La privatisation de la détention des liquidités internationales montrait ainsi qu’elle n’était pas là pour résoudre les déséquilibres financiers mais pour les financer.

II- Un déficit massif des Pays en développement PED :

Les PED endettés sont en situation de cessation de paiement à la suite de la hausse brutale des taux d’intérêt et du dollar, hausse qui accroît fortement la charge de leur dette.

Comment la dette extérieure des Pays en développement PED a-t-elle évolué depuis trente ans ? Rappelons d’abord que la dette a été multipliée par 12 entre 1968 et 1980.

Graphique I-2-1 l’évolution de la dette extérieure des PED en trente ans
l’évolution de la dette extérieure des PED en trente ans

Pendant cette période, les dépenses que représentait le remboursement de cette dette étaient soutenables dans la mesure où les taux d’intérêt réels étaient fort bas et où les revenus d’exportation étaient élevés. La situation a changé dramatiquement en 1980-1981 suite à la très forte augmentation des taux d’intérêt imposée au monde par le gouvernement des États-Unis et les autorités britanniques, et suite au retournement du cours des matières premières.

Graphique I-2-2 : évolution du Prime Rate entre 1970 et 1981
évolution du Prime Rate entre 1970 et 1981

Les montants à rembourser sont beaucoup plus importants (à cause des taux d’intérêt très élevés) tandis que les revenus d’exportation sont en baisse, suite à la baisse brutale du prix des matières premières et des produits agricoles de base.

On peut résumer l’action conjuguée de deux phénomènes : taux d’intérêt et le revenu d’exportation par un schéma très simple, celui d’une paire de ciseaux qui cisaille à la base tout espoir de développement…

Graphique I-2-3 : les taux d’intérêt et les revenus d’exportation
les taux d’intérêt et les revenus d’exportation
Source : L’origine de la crise de la dette du tiers-monde, Eric Toussaint et Damien Millet.

Lire le mémoire complet ==> (Le système financier international en temps normal et en temps de crise : Quelles réformes ?)
Ecole doctorale management international des entreprises
Mémoire de magistère – Faculté des sciences économiques, commerciales et sciences de gestions