L’aide au développement des créateurs d’entreprise

By 31 July 2012

Partie II – L’aide au développement des créateurs
2.1 L’accompagnement du créateur
2.1.1 Les organismes d’aide à la création

Dans l’optique de favoriser le développement économique des régions françaises, de nombreuses structures d’accompagnement des créateurs sont nées.

** La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) : Il s’agit d’un établissement public dépendant du Ministère des PME, du Commerce, de l’Artisanat et des Professions libérales. Il est géré par des chefs d’entreprises. La CCI est partenaire des entreprises et apporte un accompagnement dans toutes les phases de leur développement. Elle regroupe des experts qui conseillent les entreprises et leur apportent un appui technique. Elle a également, comme attribution, la gestion et la création d’équipements nécessaires au développement économique. Ses actions visent à aider les jeunes entreprises à être compétitives au niveau national et international en disposant des meilleurs atouts. La CCI dispose de nombreuses antennes locales qui permettent une proximité avec les créateurs. Quel que soit le projet de création, les CCI accueillent et accompagnent grâce à des réunions d’information ou des rendez-vous individuels les futurs créateurs. Mais au-delà de ses missions de conseil aux entreprises, la CCI assiste les créateurs dans l’établissement des formalités auprès des Centre de Formalités des Entreprises.

** Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) : Créé en 1981, il aide les commerçants et les sociétés à effectuer l’ensemble de leurs formalités d’inscription, de modification ou de cessation d’activité au Registre du Commerce et des Sociétés. Le CFE contrôle votre dossier et le transmet ensuite aux différentes administrations compétentes, accompagné des déclarations et pièces justificatives : greffe du tribunal de commerce, DDTEFP, caisse régionale d’assurance maladie, URSSAF, services fiscaux, INSEE …

C’est le lieu incontournable de centralisation des déclarations où l’on peut réaliser et constituer son dossier de création et accomplir les formalités nécessaires. Certains CFE proposent également un service de formalités en ligne pour faciliter les démarches.

** L’Agence Pour la Création d’Entreprises (APCE) : L’APCE propose des informations précises et très complètes pour les personnes qui souhaitent reprendre ou créer une entreprise. Il s’agit en fait d’une association créée en 1966 à l’initiative des pouvoirs publics. L’APCE joue un rôle d’agence d’information grâce notamment à son site Internet, ses publications et ses fiches méthodiques. Elle aide également les créateurs à s’orienter vers les réseaux d’appui et d’aide au financement. Par l’ensemble de ses missions, elle facilite ainsi la concrétisation des projets de création.

** OSEO : OSEO a pour rôle d’accompagner et de financer les PME tout au long de leur vie grâce aux partenariats qu’elle entretient avec les banques et les organismes de capital-investissement. OSEO couvre 3 métiers ز
L’aide au développement des créateurs d’entreprise
(www.oseo.fr)

OSEO ANVAR30 soutient l’innovation par la mise en place d’aides directes. Elle accompagne les projets d’innovation à composante technologique en mettant en place une expertise et un appui à la gestion de projets innovants, une recherche de partenaires… OSEO facilite aussi l’accès des PME au crédit bancaire et aux fonds propres. Elle répond aux besoins de financements spécifiques et cofinancements (prêt à la création, crédit-bail mobilier…), de financements de court terme (crédit de trésorerie…) et de garantie. OSEO est placé sous la tutelle du ministère de l’Economie et des Finances, ainsi que du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

** L’Aide et Conseil à la Création d’Entreprise et au Développement de l’Emploi (ACCEDE) : Créée en 1901, cette association constitue un réseau étudiant d’aide à la création d’entreprise au niveau national. Ce réseau offre ses services à des créateurs qui n’ont pas les moyens pour faire appel à des professionnels. Les services offerts peuvent être une étude de marché, un business plan, des conseils juridiques…

** L’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) : Le but de cette association créée en 1989 est d’aider les personnes exclues du système bancaire traditionnel et sans emploi à créer leur propre entreprise. Le principe de l’ADIE est l’octroi de micro-crédits. Après l’étude du dossier, un prêt de faible montant est attribué ou non aux entrepreneurs.

** La Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation

Professionnelle (DDTEFP) : La DDTE a la charge de l’attribution des aides à la création telles que l’ACCRE, l’EDEN ou les chèques conseils. Elle joue également un rôle d’accueil et d’information pour les porteurs de projets demandeurs d’emploi.

** Les boutiques de gestion : Ce sont des structures qui accueillent, conseillent et accompagnent les créateurs tout au long du projet. Elles suivent le parcours de la jeune entreprise et favorisent les initiatives individuelles. Elles soutiennent ainsi la création d’entreprise et d’emplois. Elle joue un rôle décisif dans la revitalisation du tissu économique et le développement local.

** Les pépinières d’entreprises : Le nombre de pépinières présentes en France

Et dans la région Rhône-Alpes a beaucoup progressé ces dernières années. Les missions de toutes les pépinières d’entreprises sont semblables à celles d’Axone. Les pépinières accueillent et orientent, conseillent, évaluent les besoins et suivent les entreprises en création. Elles jouent ainsi un rôle d’accompagnement et d’aide aux entreprises. Elles contribuent également ensuite à l’insertion et l’installation à l’extérieur de la pépinière. Ces organismes jouent donc un rôle prépondérant d’incubateur d’entreprises.

Afin de créer plus facilement son entreprise, il est nécessaire de connaître l’ensemble de ces principaux organismes et leur rôle dans la création. Il faut tout de même indiquer que la liste des organisations citées ci-dessus est une liste non-exhaustive ; il existe beaucoup d’autres administrations ou associations orientées vers la création d’entreprise.

2.1.2 Axone, service de la communauté de communes

Axone est un pôle de la communauté de communes installé en 1988 à St Clément Les Places. Il s’agit d’une pépinière d’entreprises innovantes du monde rural, rare en France. Axone cherche à développer l’activité du canton de St Laurent de Chamousset. Ce canton situé dans les Monts du Lyonnais regroupe 14 communes rurales soit environ 13 000 habitants. Axone a l’avantage d’être situé dans une zone stratégique à proximité des grandes villes telles que Lyon, St Etienne et Roanne.

De plus, la région présente les avantages d’une qualité de vie agréable dans un cadre calme et rural. Axone est donc un service de la communauté de communes qui rentre dans la stratégie et les orientations de celle-ci. La communauté de communes Chamousset en Lyonnais est dirigée par un conseil communautaire composé de 32 délégués et présidé par M. Michel Guillarme, assisté de 9 vice-présidents. Elle emploie actuellement une cinquantaine de salariés chargés du développement de la région.

Pour arriver à ses objectifs, la communauté de communes a un budget annuel de 30 millions d’euros.31 La stratégie de développement et d’aménagement du territoire se situe à différents niveaux : économie, environnement, agriculture, urbanisme et habitat, TIC, sport, culture… L’objectif est d’accroître l’attractivité du canton en améliorant le cadre de vie et en favorisant l’ouverture internationale. Les résultats des dernières années concernant le développement économique du canton sont plutôt favorables. En effet, on a constaté une augmentation de 2% par an de la population et une diminution du chômage par la création d’emplois (4,5 % de la population active contre 8,5% au niveau national). Les emplois induits par les projets innovants accompagnés par Axone représentent plus de 30% des créations, c’est-à-dire près de 400 emplois. Axone regroupe une équipe de 9 employés dont les compétences sont variées.

Le budget est voté chaque année par le conseil de communauté. Les principales ressources d’Axone sont les impôts locaux et les subventions accordées par le département pour 3 ans et celles de la Région. Cependant, Axone dégage également des recettes des loyers versés par les créateurs, de la location de matériels et de la refacturation de produits et services divers : électricité, photocopies… Les charges les plus lourdes supportées sont les salaires des agents et les dépenses courantes : fournitures informatiques, administratives, le gaz, l’eau, les télécommunications… Axone doit ainsi faire face à ces diverses dépenses en sachant gérer correctement et judicieusement son budget.

Il faut également savoir que comme tout organisme public, Axone est soumise à des formalités assez lourdes pour l’achat de divers matériels. Elle doit, en effet, suivre une procédure précise qui commence par une mise en concurrence afin d’obtenir 3 devis différents de fournisseurs. Pour un montant supérieur à 90 000 euros, un appel d’offres est nécessaire.

2.1.3 Axone, pépinière d’entreprises

Axone est une structure d’accompagnement de porteurs de projets d’entreprises innovantes. Elle met à la disposition des entreprises des bâtiments, des terrains adaptés aux besoins de l’entreprise. Elle permet le développement de projets ou de jeunes entreprises de haute technologie sur le canton de St Laurent de Chamousset. Elle accueille et accompagne les futurs créateurs pendant la période de recherche, de développement et de lancement commercial. Ainsi, elle favorise le développement économique local. Axone se tourne notamment vers des secteurs d’activités porteurs à haute valeur ajoutée comme la biotechnologie. Sa veille technologique permanente permet de repérer et identifier ces secteurs d’activité.

Les projets retenus par un Comité de Sélection sont prioritairement des projets innovants pour le développement industriel. Les porteurs de projets sont généralement des ingénieurs, techniciens ou docteurs issus du monde de la recherche scientifique et technologique.

L’aide à la création d’Axone se concrétise par la signature d’une convention d’accompagnement et d’hébergement avec le porteur de projet. Cette convention a une durée de 24 mois maximum. La première année, les créateurs ont peu de frais. Ils disposent des locaux et des ressources d’Axone. Cette première année est une phase de recherche et de développement de l’innovation qui permet ensuite de valider le concept et les futurs produits proposés.

La seconde année, les créateurs doivent payer un loyer progressif qui inclut certaines charges (électricité, eau…). Cette phase vise à préparer les entreprises à l’essaimage au dehors de la pépinière. Après ces deux années d’accompagnement, l’entreprise s’engage à s’implanter sur l’une des quatorze communes du canton. Axone met notamment pour cela des structures d’accueil type atelier relais à la disposition des entreprises.

Durant la période de mon stage, trois projets d’entreprises tournés vers diverses activités, étaient hébergés dans la pépinière :
0-0 Graphic Evolution dirigée par Messieurs Delicata et Fargier-Bogaert.
Cette société est une web agency spécialisée dans la réalisation de sites internet. Elle propose également différentes prestations informatiques comme le référencement et l’hébergement de sites internet ou encore l’enregistrement du nom de domaine. L’activité de cette société consiste également à la création d’identités visuelles : logos, chartes graphiques, à la conception et réalisation de supports papier et électronique. De plus, elle propose la mise en place d’actions web marketing.

0-0 Natex Biotech, gérée par Monsieur Ferhout, est spécialisée dans la recherche et le développement dans le domaine des biotechnologies. Ce laboratoire produit et vend des cosmétiques et des compléments alimentaires exclusivement à base d’extraits naturels.

0-0 Solar6TM réalise l’étude, le développement, la réalisation et l’installation de systèmes photovoltaïques pour particuliers et industriels. Messieurs Schmitt et Zémerli sont associés dans cette entreprise.

Axone propose un accompagnement complet aux futurs entrepreneurs. Elle met à disposition des créateurs des ressources humaines et matérielles. Axone dispose des principaux critères de choix pour l’implantation et le développement des activités.

La qualité des infrastructures avec la mise à disposition d’ateliers, de bureaux, de salles de réunions, d’une cafétéria… permet de travailler dans de bonnes conditions. La présence d’une main d’œuvre qualifiée est également très importante. En effet, les différentes activités de la pépinière sont complémentaires et renforcent ainsi son attractivité vis à vis des futurs entrepreneurs.

Axone propose un accompagnement complet et individualisé ce qui constitue l’un de ses meilleurs atouts :
– un accompagnement personnalisé, une aide au développement des projets, une écoute permanente et une aide à la recherche de partenaires financiers ;
– un secrétariat complet à la disposition des résidents ;
– un service technique performant pour les TIC, une veille permanente technologique ;
– un plateau technique proche au centre Erasme accessible aux créateurs ;
– des formations pour l’utilisation des outils informatiques encadrés par des animateurs de la pépinière ;
– un centre de documentation technique et économique, incluant des outils d’information et de diffusion d’aides et tout dispositif d’accompagnement ;
– le développement technique de logiciels et services par intranet. Axone dispose à l’heure actuelle d’un intranet utilisé par l’ensemble de la communauté de communes qui est un réel outil de travail collectif qui permet en outre la gestion du temps de travail avec l’utilisation d’agendas et de communiquer grâce une messagerie.

Lire le mémoire complet ==> (Création d’entreprise : le parcours à suivre)
Mémoire de stage, Licence professionnelle gestion et création des PMO
Université Jean Moulin Lyon 3

_______________________________
30 Agence Nationale de Valorisation de la Recherche
31 Chiffre pour 2006