Les entretiens de soutien psychologique par Internet

By 2 July 2012

“… le thérapeute Internet peut inspirer au client la même confiance et la même efficacité que lors d’entretiens en face à face.

Suite à ces recherches théoriques et pratiques, nous avons donc pu explorer les spécificités des entretiens de soutien psychologique par Internet et nous rendre compte que ceux-ci semblent être une pratique potentiellement efficace et perçue positivement par les clients. Nous avons donc pu vérifier notre hypothèse de départ qui était la suivante : bien que ces entretiens de soutien ne puissent pas être assimilés à la psychothérapie, ils pourraient constituer une nouvelle pratique efficace et thérapeutique (c’est pour cette raison que nous avons choisi d’utiliser les termes : « entretien de soutien psychologique par Internet »). Les échantillons utilisés ne permettent pas de généraliser ces résultats à tous les sujets, loin de là. Il nous parait donc important, pour de futures recherches, d’évaluer ces pratiques avec des échantillons plus importants, ce qui permettra de généraliser les résultats. Nous pensons également qu’il faudrait étudier cette pratique avec différents types de populations. Enfin, il nous semble important d’étudier l’évolution de l’alliance thérapeutique lorsque les sujets abandonnent Internet pour …”

Haute Ecole Léonard De Vinci
Institut Libre Marie Haps

Département de psychologie clinique

Les entretiens de soutien psychologique par Internet :
étude d’une nouvelle pratique

Royaux Jérémy

Mémoire réalisé sous la direction de
monsieur Jean Verriest et de madame Karine Josson

Année académique
2007-2008

Remerciements :
Je tiens à remercier mon grand-père pour son soutien et son travail de relecture. Je remercie également Marie et Séverine pour leurs conseils ainsi que ma promotrice, madame Karine Josson, pour m’avoir suivi pendant la durée de ce mémoire et déjà bien avant.

Introduction générale :
Dans ce mémoire, je vais tenter d’explorer une nouvelle pratique. Différents termes font référence à celle-ci dans la littérature : « E-therapy », « counceling » ou encore « Internet therapy » et « computer mediated counseling ». Il n’y a pas encore de consensus ni de définition claire concernant cette pratique. Pour notre part, nous utiliserons le terme suivant : entretien de soutien psychologique par Internet. Notre hypothèse de travail sera la suivante : bien que ces entretiens de soutien ne puissent pas être assimilés à la psychothérapie, ils pourraient constituer une nouvelle pratique efficace et thérapeutique. Si on peut actuellement trouver sur Internet plusieurs centaines d’offres utilisant l’un ou l’autre de ces termes, les recherches théoriques et pratiques sérieuses sont rares. De nombreux articles citant des généralités existent mais il n’y a que quelques études de cas dans le monde et peu d’auteurs qui ont étudié le sujet en profondeur, ce qui a posé pas mal de difficultés pour notre travail. Pour cette exploration, nous examinerons le peu de recherches actuelles qui existent sur le sujet en commençant par les caractéristiques de base de cette forme de communication. Nous explorerons ensuite le concept de « présence » ainsi que les effets de désinhibition et de régression qui résultent en partie des caractéristiques de base et qui nous aideront à comprendre les spécificités de cette nouvelle pratique. Nous terminerons la partie théorique par des considérations éthiques et déontologiques. Pour la partie pratique, nous avons choisi d’utiliser 2 études de cas existantes. La première évalue un aspect fondamental : l’alliance thérapeutique lors d’un entretien de soutien psychologique par Internet. La seconde évalue différents aspects plus généraux : la perception du thérapeute par le client, ainsi que sa perception de l’entretien et de son efficacité, ces aspects étant explicités par différentes variables.

Table des matières :
Introduction générale
Partie théorique
Chapitre 1 : Qualités psychologiques de la communication par Internet
1.1 Sensations réduites (reduced sensation)
1.2 Communication textuelle (texting)
1.3 Flexibilité de l’identité (identity flexibility)
1.4 Perceptions modifiées (altered perceptions)
1.5 Égalité des statuts (equalized status)
1.6 Virtualité de la distance (transcended space)
1.7 Flexibilité temporelle (temporal flexibility)
1.8 Variété sociale (social multiplicity)
1.9 Possibilités d’enregistrement (recordability)
1.10 Interruption due au média (média disruption)
Chapitre 2 : Le concept de « présence »
2.1 La présence environnementale
2.1.1 La stimulation sensorielle provenant de l’environnement (Sensory stimulation from the environment)
2.1.2 Les changements dans l’environnement (Change in the environment)
2.1.3 L’interactivité avec l’environnement (Interactivity with the environment)
2.1.4 Le degré de familiarité (The degree of familiarity)
2.2 La présence interpersonnelle
2.2.1 La stimulation sensorielle venant de l’autre personne
2.2.2 Les changements dans la présence de l’autre
2.2.3 L’interaction avec l’autre
2.2.4 Le degré de familiarité avec l’autre
Chapitre 3 : Effet de désinhibition de la communication en ligne
3.1 Anonymat dissociatif (dissociative anonymity)
3.2 Invisibilité (invisibility)
3.3 Durée entre l’envoi du message et la réception de la réponse (asynchronicity)
3.4 Introjection (solipsistic introjection)
3.5 Imagination dissociative (dissociative imagination)
3.6 Egalité hiérarchique (minimizing authority)
Chapitre 4 : Internet et régression
Chapitre 5 : Ethique et déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
5.1 Le problème de la confidentialité
5.1.1 L’ordinateur : un danger pour la confidentialité ?
5.1.2 Internet : l’autoroute de l’information insécurisée ?
5.2 Vers les principes d’une nouvelle pratique
Chapitre 6 : Emotions et émoticons
Conclusions
Partie pratique
1 Computer-mediated counseling: an empirical study of a new mental health treatment
1.1 Introduction
1.2 Méthode
1.2.1 Instruments
1.2.2 Structure
1.3 Procédure
1.4 Résultats
1.5 Discussion
2 Working Alliance in Online Therapy as compared to Face-to-Face Therapy; Preliminary Results
2.1 Introduction
2.2 Participants et méthode
2.2.1 Recrutement des participants
2.2.2 Participants
2.3 Mesures
2.4 Questionnaire démographique
2.4.1 Commentaires additionnels
2.4.2 Procédure
2.5 Résultats
2.6 Commentaires
2.6.1 Viabilité
2.6.2 Désinhibition
2.6.3 Cout
2.6.4 Déplacement
2.6.5 Relation client / thérapeute
2.6.7 Avantages de la communication écrite
2.6.8 Flexibilité
2.7 Discussion

  1. Qualités psychologiques de la communication par Internet 
  2. Le concept de présence, entretiens de soutien psychologique
  3. Effet de désinhibition de la communication en ligne
  4. Internet et régression (The Internet Regression)
  5. Ethique et Déontologie des entretiens thérapeutiques par Internet
  6. Nouvelle pratique des entretiens thérapeutiques par Internet
  7. Emotions et émoticons, Psychothérapeutes sur Internet
  8. Computer-mediated counseling, Nouveau traitement de santé mentale
  9. Thérapie en ligne et Face-à-face, comparaison d’alliance thérapeutique