Bayard : Présentation de l’entreprise Bayard

By 24 July 2012

De la théorie à la pratique : Bayard et l’expérience Intranet – Deuxième partie :

I. Contexte de l’enquête

Afin de vérifier si notre hypothèse se confirme ou s’infirme, nous avons mené une série d’entretiens auprès des initiateurs d’Intranet chez Bayard.

Dans un premier temps, nous vous expliquerons le contexte de l’enquête en vous présentant Bayard et ses spécificités, puis nous étudierons son Intranet.

Dans un second temps, nous présenterons nos entretiens et les analyserons.

Nous serons alors à même de tirer des conclusions qui confirmeront ou non notre hypothèse.

A. Présentation de l’entreprise

Bayard est un groupe de presse, d’édition et de multimédia qui existe depuis presque un siècle et demi. Entre tradition et modernité, Bayard a conservé son identité fondée sur des valeurs humanistes fortes, tout en s’adaptant aux réalités sociales et économiques de notre époque.

1. Historique

Bayard est un groupe de communication indépendant. Il fut fondé au lendemain de la guerre de 1870 et de la Commune, à l’initiative d’une congrégation religieuse, les Augustins de l’Assomption. L’intention des fondateurs de la Maison de la Bonne Presse, premier nom du groupe jusqu’en 1969, était double : contribuer au mouvement de restauration religieuse et sociale, et, plus profondément, affirmer une présence catholique dynamique à travers des manifestations de masse (pèlerinage, presse grand public,…).

En juillet 1873, paraissait le premier numéro d’un bulletin de pèlerinages : Le pèlerin. En deux ans le tirage passe de 4000 à 80 000 exemplaires, la Bonne Presse était née.

En 1880, pour répondre aux besoins d’information et de culture du public catholique, la Bonne Presse lance le quotidien la Croix.

En 1919, la Bonne Presse met en vente le premier numéro de La Documentation Catholique, qui se donne pour mission d’informer les croyants de toute l’actualité religieuse de la vie dans le monde.

Entre les deux guerres, le groupe poursuit son développement : la Bonne Presse n’est plus seulement une entreprise de presse, mais également une maison d’édition, une imprimerie, un service de messagerie extrêmement important.

Dans les années soixante, le groupe connaît un nouvel élan créatif, lié à l’émergence de nouveaux besoins culturels et sociaux : le renouveau de la communication avec l’enfant et la reconnaissance sociale du monde de la retraite. En 1966, la Bonne Presse lance Pomme d’Api et en 1968, le magazine Notre Temps. En 1969, le groupe prendre nom de Bayard Presse

Les années soixante-dix et quatre-vingt sont marquées par l’ouverture du groupe à l’international. En 1977 Bayard Presse crée sa première filiale internationale à Hong-Kong : « Le Grain de Sénevé ». A la fin des années quatre-vingt, le groupe compte des filiales partout dans le monde : en Europe (Grande-Bretagne, Espagne, Allemagne, Belgique, Hollande, Italie,…), Asie, Amérique du Sud, Etats-Unis, Canada.

Depuis le début des années quatre-vingt-dix, Bayard a renforcé sa présence en régions et à l’international. Le groupe a consolidé sa position sur le marché du livre et s’est lancé, depuis une dizaine d’années dans le domaine de l’Internet.

2. Ses valeurs et spécificités

Bayard est une entreprise de médias catholique qui promeut un sens de la personne humaine, de son information, de son éducation, de son ouverture aux autres. La religion catholique est par ailleurs très présente physiquement dans l’entreprise : par ses titres (la Croix, Pèlerin Magazine et toute la presse religieuse), ses responsables (certains membres du Directoire et rédacteurs en chef sont en activité dans l’Eglise), ses filiales BSE et BSR, dédiées aux services auprès des paroisses et diocèses.

Le groupe Bayard est une organisation fondée sur la responsabilité partagée qui insiste sur la reconnaissance et la valorisation de la richesse de ses collaborateurs. L’entreprise privilégie une politique de délégation d’initiative et de pouvoirs, selon un principe de «subsidiarité».

3. La direction

Depuis septembre 1997, l’entreprise est dirigée par le directoire d’Alain Cordier. La nouvelle équipe de direction insiste sur la notion de responsabilité, de tradition et de qualité éditoriale. Ce changement de Directoire s’est traduit par une redéfinition structurelle de l’entreprise : un nouvel organigramme à forme circulaire est aussitôt adopté et, en 1999, un nouvelle organisation est mise en place. L’entreprise se divise en quatre grands pôles, chacun d’entre eux regroupant l’ensemble de l’offre éditoriale, presse, livre et multimédia : la Croix, Enfance / Jeunesse / Famille, Culture et religion, Générations Senior et Modes de vie.

Bayard aujourd’hui c’est :
30 millions de lecteurs dans le monde
Plus de 100 titres dans le monde entier seul ou en partenariat : 48 titres en France, une cinquantaine à l’étranger
8,1 millions d’exemplaires diffusés en France et dans 34 autres pays
5 millions d’abonnés
7,5 millions de livre vendus
Le leader français sur 3 secteurs : la presse éducative pour la jeunesse, la presse senior, la presse religieuse
1600 salariés et 3000 pigistes

Lire le mémoire complet ==> (L’impact de l’intranet sur la motivation dans l’entreprise)
DESS Communication des Entreprises, des Administrations et des Institutions
Université de Marne la Vallé

______________________________

2010 Bayard Presse s’engage, annexe 1