La protection sociale réexaminée l’ère post-industrielle

By 24 May 2012

La protection sociale réexaminée l’ère post-industrielle

Nous avons précédemment avancé qu’une des particularités de la protection sociale à l’ère post-industrielle concerne les liens plus étroits qu’elle entretient avec le marché du travail. Notre examen nous aura permis d’apporter un nouvel éclairage à cet effet : les perspectives d’activation que nous avons décrites renvoient à des mesures mises de l’avant pour consolider les bases sociales des économies de services. Ces mesures impliquent plusieurs sphères de bien-être (l’éducation, la santé, la famille, l’intégration sur le marché du travail, etc.) qui se recoupent et dont la coordination est vitale pour le bon fonctionnement des économies tertiarisées. La protection sociale à l’heure de l’activation va donc au-delà des simples mesures visant à pallier les effets désintégrateurs du marché («policies against markets»), elle cherche surtout à outiller les individus pour qu’ils soient à même de faire face aux risques divers des économies post-industrielles. En somme, l’activation est construite non pas par opposition par rapport au marché, mais bien en partenariat implicite avec celui-ci.

Partant de ces considérations sur la reconfiguration des rapports entre l’État et le marché, nous pouvons avancer que la protection sociale peut constituer, à proprement parler, un facteur de production dans les économies post-industrielles. Nous avons vu que la nature des arrangements institutionnels au sein des régimes providentiels contribue à façonner des situations socio-économiques, notamment en ce qui concerne l’intégration sur le marché du travail. Si les performances sur le marché du travail ne peuvent être entièrement imputables aux formes que peut revêtir la protection sociale, force est d’admettre que certaines de ces formes sont plus enclines à y engendrer de bons résultats. Dans ce contexte, il y a lieu de penser que des mesures de protection sociale peuvent contribuer largement à la vitalité des économies post-industrielles et que la viabilité à long terme de ces dernières se jouera de plus en plus sur ce terrain.

Si les pays nordiques se distinguent quant à l’importance qu’ils accordent au développement social et à la façon dont ils le mettent à profit pour servir le développement économique, les pays d’Europe continentale semblent engagés dans une voie similaire depuis quelques années, même si elle ne porte pas encore tous ses fruits en termes d’intégration au marché du travail. On peut donc penser qu’un modèle européen alliant développement social et développement économique est en train de se dessiner et que ce modèle se distinguera de plus en plus de ceux qui prévalent ailleurs. Toutefois, il faudra voir jusqu’où ira la construction de ce modèle européen et dans quelle mesure il pourra échapper aux pressions du libéralisme.

Les pays anglo-saxons font figure d’exception quant à leur capacité à assurer la vitalité de leurs économies malgré une approche résiduelle de la protection sociale. Cette approche, qui repose largement sur le secteur privé, produit certes de bons résultats sur le marché du travail, mais elle contribue aussi à la croissance des inégalités sociales. La principale question qui émerge en regard de l’avenir du modèle anglo-saxon concerne précisément cet aspect : la viabilité à long terme de ce modèle sera-t-elle éventuellement compromise par son caractère inégalitaire ?

Enfin, la protection sociale dans les pays d’Europe du Sud ne semble pas pleinement servir le développement économique et les assises sociales sur lesquelles il repose. Cette situation, qui a beaucoup à voir avec une approche palliative de la protection sociale, risque d’être problématique à plus long terme, dans la mesure où les pays d’Europe du Sud affichent déjà un retard manifeste en ce qui concerne leurs performances sur le marché du travail : si la protection sociale arrive difficilement à stimuler l’économie, d’où proviendra le nouveau souffle économique dont ont tant besoin ces pays ?

Lire le mémoire complet ==> (Les régimes providentiels à l’ère post-industrielle : reconfiguration ou résilience ?)
Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures – Faculté des Arts et Sciences
En vue de l’obtention du grade de maîtrise ès sciences (M.Sc.) en sociologie

Bibliographie :

ABRAHAMSON, Peter (1999) «The Scandinavian Model of Welfare: Comparing Social Welfare Systems in Nordic Europe and France», dans Rencontres et recherches, vol. 4, pp.31-60.
ALLMENDINGER, Jutta et Stephan LEIBFRIED (2003) «Education and the Welfare State: the four worlds of competence production», dans Journal of European Social Policy, vol. 13, no.1, pp.63-81.
La protection sociale réexaminée l’ère post-industrielleANTTONEN, Anneli et Jorma SIPILA (1996) «European Social Care Services : is it possible to identify models ?», dans Journal of European Social Policy, vol.6, no.2, pp.87-100.
ARTS, Wil et John GELISSEN et (2002) «Three Worlds of Welfare Capitalism or More? A state-of-the-art report», dans Journal of European Social Policy, vol. 12, no. 2, pp.137-158.
BECK, Ulrich (2001) La société du risque : sur la voie d’une autre modernité, Paris, Flammarion, Champs, 521p.
BÉLAND, Daniel (2002) «Néo-institutionnalisme historique et politiques sociales : une perspective sociologique», dans Politique et sociétés, vol. 21, no. 3, pp.21-39.
BERNARD, Paul et Guillaume BOUCHER (2007), « Institutional competetiveness, social investment, and welfare regimes », dans Regulation and Governance, vol.1, pp.213-229
BONOLI, Giuliano (1997) «Classifying Welfare States: a Two-dimension Approach», dans Journal of Social Policy, vol. 26, no. 3, pp.351-372.
CASTLES, Francis (1996) «Needs-based Strategies of Social Protection in Australia and New Zealand», dans G. Esping-Andersen (ed.) Welfare States in Transition: national adaptations in global economies, London, Sage Publications, pp.88-115.
CLAUSEN, Sten-Erik (1988) Applied Correspondance Analysis: An Introduction, Thousand Oaks, Sage Publications, Sage University Papers Series on Quantitative Applications in the Social Sciences (series no. 07-121), 69p.
CLEMENT, Wallace et John MYLES (1994) Relations of Ruling: Class and Gender in Postindustrial Societies, Montréal et Kingston, McGill-Queens University Press, 303p.
DOISE, W., A. CLEMENT et F. LORENZI-CIOLDI (1992) Représentations sociales et analyses de données, Grenoble, PUG, chapitre 3, pp.71-83.
DURAND, Claire (1998) L’analyse des correspondances, notes de cours et exemple (avec SPSS), disponible au fas.umontreal.ca/socio/durandc
EBBINGHAUS, Bernhard et Philip MANOW (2001) «Studying Varieties of Welfare Capitalism», dans B. Ebbinghaus et P. Manow (eds.) Comparing Welfare Capitalism. Social Policy and Political Economy in Europe, Japan and the USA, London, Routledge, pp.1-22.
ESPING-ANDERSEN, Gøsta (1991) The Three Worlds of Welfare Capitalism, Princeton, Princeton University Press, 248p.
ESPING-ANDERSEN, Gøsta (1996) «Welfare States without Work: the Impasse of Labour Shedding and Familialism in Continental European Social Policy», dans Esping-Andersen (ed.) Welfare States in Transition: National Adaptations in Global Economies, London, Sage Publications, pp.66-87.
ESPING-ANDERSEN, Gøsta (1999) Social Foundations of Postindustrial Economies, Oxford, Oxford University Press, 207p.
ESPING-ANDERSEN, Gøsta (2001) «A Welfare State for the 21st Century», dans A. Giddens (ed) The Global Third Way Debate, Cambridge, Polity Press, pp.134-156.
ESPING-ANDERSEN, Gøsta et Sebastian SARASA (2002) «The generational conflict reconsidered», dans Journal of European Social Policy, vol.12, no.1, pp.5-21.
EYDAL, Gudny Bjork (2003) «Politiques de la petite enfance dans les pays nordiques», dans RIAC – Lien social et politiques, 50, pp.165-184.
FERRERA, Maurizio (1996) «The Southern Model of Welfare in Social Europe», dans Journal of European Social Policy, vol. 6, no. 1, pp.17-37.
FERRERA, Maurizio, Anton HEMERIJCK et Martin RHODES (2001) «The Future of Social Europe: Recasting Work and Welfare in the New Economy», dans A. Giddens (ed.) The Global Third Way Debate, London, Polity, pp.114-133.
GIDDENS, Anthony et Tony BLAIR (2002) La troisième voie : le renouveau de la social-démocratie, Paris, Éditions du Seuil, La Couleur des Idées, 267p.
GODBOUT, Jacques (1992) L’esprit du don, Montréal, Boréal, 345p.
GOODIN, Robert E. et Martin REIN (2001) «Regimes on Pillars : Alternative Welfare State Logics and Dynamics», dans Public Administration, vol.79, no.4, pp.769-801.
HASSENFEUTEL, P. et B. PALIER (2001) «Le social sans frontières ? Vers une analyse transnatiuonaliste de la protection sociale», dans RIAC – Lien social et politiques, 45, pp.13-27.
HERAUX, Pierre et Michel NOVI (1974) «Une étude factorielle de l’idéologie : problèmes méthodologiques», Revue française de sociologie, 15 (2, Avril-Juin), pp.217-235.
HICKS, A. et L. KENWORTHY (2003) «Varieties of Welfare Capitalism», dans Socio-Economic Review, 1, pp.27-61
HUBER, Evelyn et John D. STEPHENS (1999) Welfare State and Production Regimes in the Era of Retrenchment, Occasional Papers, Institute for Advanced Studies, Princeton, 35p.
HUBER, Evelyn et John D. STEPHENS (2001) Development and Crisis of the Welfare State: Parties and Policies in Global Markets, Chicago and London, University of Chicago Press, 407p.
IVERSEN, T. et A. WREN (1998) «Equality, employment and budgetary restraint: the trilemna of the service economy», dans World Politics, 50, pp.507-546.
KATZENSTEIN, M.F. et C. McC. MUELLER (1987) The Womens’ Movements of the United-States and Western Europe, Philadelphia, Temple University Press.
KAUTTO, M. (2002) «Investing in services in West European welfare states», dans Journal of European Social Policy, vol. 12, no.2, pp.55-65
KAWACHI, Janette (2004) «Cross National Perspectives on the Life Course: A Critical Review and Suggestions for Future Research», Paper produced for Yale Comparative Workshop, 49p.
KLAMMER, Ute (2004) «Flexicurity in a Life-Course Perspective», dans Transfer, vol.10 , no.2, pp.282-299.
KORPI, Walter et Joakim PALME (1998) «The Paradox of Redistributing and Strategies of Equality: Welfare State, Institutions, Inequality, and Poverty in the Western Countries», dans American Sociological Review, vol.63, no.5, pp.661-687.
KVIST, Jon (1999) «Welfare Reform in the Nordic Countries in the 1990s: Using Fuzzy-Set Theory to Assess Conformity to Ideal Types», dans Journal of European Social Policy, vol. 9, no.3, pp.231-252.
LEIBFRIED, Stephan (1993) «Towards a European Welfare State?» dans C. Jones (ed.), New Perspectives on the Welfare State in Europe, Grande-Bretagne, Routledge, pp.133-156.
LEIBFRIED, Stephan et Herbert OBINGER (2003), «The State of the Welfare State: German Social Policy between Macroeconomic Retrenchment and Microeconomic Recalibration», dans West European Politics, vol 26, no 4, pp.199-218.
LEIRA, Arnlaug (1999). «†Cash-for-childcare and daddy leave†», dans P. Moss et F. Deven (éd.) Parental Leave†: Progress or Pitfall†? Research and Policy Issues in Europe. Bruxelles, NIDI CBGS Publications.
Luxembourg Income Study, LIS Key figures database, disponible au www.lisproject.org/keyfigures/full_kf.xls
MARTIN, Claude (1997) «La comparaison des systèmes de protection sociale en Europe : de la classification à l’analyse des trajectoires d’État-providence», dans RIAC – Lien social et politiques, no. 37, printemps, pp.144-155.
MARTIN, John P. (1998) What works among active labour market policies: evidence from OECD countries’ experience, OCDE, Labour market and social policy occasional papers no.35, 33p.
MATHIEU, Sophie (2003) Droits, démarchandisation et défamilialisation: une typologie des régimes de genre, mémoire de maîtrise, Université de Montréal.
MORENO, Luis (2001) « Mediterranean Welfare and “Superwomen”» , paper prepared for the ISA RC19 Conference Old and New Social Inequalities What Challenges for Welfare States, University of Oviedo, Spain, September, 16p.
MYLES, John et Paul PIERSON (1999) «La réforme des États-providence libéraux au Canada et aux Etats-Unis, ou la revanche de Friedman», dans RIAC – Lien social et politiques, 42, pp.25-36.
OBINGER, H. et U. WAGSCHAL (2001) «Families of Nations and Public Policy», dans West European Politics, vol.24, no.1, pp.99-114.
OCDE (1989). L’enseignement dans les pays de l’OCDE, 1986-87 : recueil d’informations statistiques, Paris.
OCDE (1990). L’enseignement dans les pays de l’OCDE, 1987-88 : recueil d’informations statistiques, Paris.
OCDE (1993). Employment Outlook, Paris.
OCDE (1997). Employment Outlook, Paris.
OCDE (1998a). Education at a glance: OECD indicators, Paris.
OCDE (1998b). Employment Outlook, Paris.
OCDE (2001). Base de données sur les dépenses sociales.
OCDE (2002). Panorama de la société : indicateurs sociaux, Paris.
OCDE (2003a). Education at a glance: OECD indicators, Paris.
OCDE (2003b). Employment Outlook, Paris.
OCDE (2004a). Education at a glance: OECD indicators, Paris
OCDE (2004b). Employment Outlook, Paris.
O’CONNOR, Julia (1996) «From Women in the Welfare States to Gendering Welfare State Regimes», dans Current Sociology, vol.44, no. 2, pp.1-124.
Organisation des Nations Unies, statistiques démographiques, disponibles au unstats.un.org/unsd/demographic/default.htm
ORLOFF, Ann (1993) «Gender and the social rights of citizenship: the comparative analysis of gender relations and welfare states», dans American Sociological Review, vol. 58, juin, pp.303-328.
ORLOFF, Ann (1996) «Gender in the Welfare State», dans Annual Review of Sociology, vol.22, pp.51-78.
PALIER, Bruno et Giuliano BONOLI (1999) «Phénomène de Path Dependence et réforme des systèmes de protection sociale», dans Revue française de science politique, vol. 49, no. 3, p.399-420.
POWELL, Martin et Armando BARRIENTOS (2004) «Welfare Regimes and the Welfare Mix», dans European Journal of Political Research, 43, pp.83-105.
RAPKIN, Bruce et Douglas LUKE (1993) «Cluster Analysis in Community Research : Epistemology and Practice», dans American Journal of Community Psychology, vol.21, no.2, pp.247-277.
ROUX, M. (1994) Classification des données d’enquête dans Grangé, D. et L. Lebart (ed.) Traitement statistique des enquêtes, Paris, Dunod, pp.91-112.
SAINSBURY, Diane (1996) Gender, Equality and Welfare States, Cambridge, Cambridge University Press, 258p.
SAINT-ARNAUD, Sébastien et Paul BERNARD (2003) «Convergence ou résilience? Une analyse de classification hiérarchique des régimes providentiels des pays avancés», dans Sociologie et sociétés, vol. 35, no 1, pp.65-93.
SAINT-MARTIN, Denis (2003) «De l’État-providence à l’État d’investissement social : un nouveau paradigme pour enfant-er l’économie du savoir ?» dans Leslie A. Pal. How Ottawa spends 2000-200 : past imperfect, future tense, Toronto, Oxford University Press, pp.33-57.
SCHMID, Günter (2000) «Transitional Labour Markets: A New European Employment Strategy», dans B. Marin, D. Meulders et D. Snower (éd.) Innovative Employment Initiatives, Aldershot, Ashgate, pp.223-253.
SCHMID, Günter et B. GAZIER (éd.) (2002) The Dynamics of Full Employment : Social Integration Through Transitional Labour Markets, Cheltenham (UK) and Brookfield (USA) , Edward Elgar, 443p.
SOSKICE, David (1999) «Divergent Production Regimes: Coordinated and Uncoordinated Market Economies in the 1980s and 1990s», dans Kitschelt et al (ed) Continuity and Change in Contemporary Capitalism, New York, Cambridge University Press, pp.101-134.
STEPHENS, John (1996) «The Scandinavian Welfare States: Achievements, Crisis, and Prospects», dans G. Esping-Andersen (ed.) Welfare States in Transition: national adaptations in global economies, London, Sage Publications, pp.32-65.
TRIFILETTI, Rossana (1999) «Southern European Welfare Regimes and the Worsening Position of Women», dans Journal of European Social Policy, vol. 9, no. 1, pp.49-64.
VAN METER, K., M.-A. SCHILTZ, P. CIBOIS ET L. MOUNIER (1994) «Correspondence Analysis: a History of French Sociological Perspective», dans M. Greenace et M. Blasis Correspondence Analysis in the Social Sciences, Londres, Academic Press, pp.128-137
WEBER, Max (1965) «L’objectivité de la connaissance dans les sciences et la politique sociales». Essais sur la théorie de la science, Paris, Plon pp.172-213.
WILTHAGEN, Ton (2002) «The Flexibility-Security Nexus: New approaches to regulating employment and labour markets», Paper for the British Journal of Industrial Relations “The politics of Employment Relations” Conference, 16-17 September, 32p.
WILTHAGEN, Ton et R. ROGOWSKI (2002) «Legal Regulation of Transitional Labour Markets», dans Schmid et Gazier (eds). The Dynamics of Full Employment: Social Integration through Transitional Labour Markets. Cheltenham: Edward Elgar, pp. 233-273.
WINCOTT, D.(2001) «Reassessing the Social Foundations of Welfare (State) Regimes», dans New Political Economy, vol.6, no.3, pp.409-425
WREN, A. (2001) «The challenge of de-industrialisation: Divergent ideological responses to welfare state reform», dans B. Ebbinghaus et P. Manow (eds.) Comparing Welfare Capitalism: Social policy and political economy in Europe, Japan and the USA, London/New York, Routledge, 352p.

Liste des Tableaux
Tableau 1 – Variables utilisées pour les analyses73

Liste des Figures
Figure 1 – Les caractéristiques des régimes providentiels8
Figure 2 – Histogramme des valeurs propres dans les années 200085
Figure 3 – Positionnement des pays sur les deux premiers axes factoriels dans les années 200087
Figure 4 – Classification hiérarchique sur l’ensemble des axes factoriels dans les années 200088
Figure 5 – Classification hiérarchique sur les deux premiers axes factoriels dans les années 200089
Figure 6 – Positionnement des variables significatives sur le premier facteur en 2000: les dépenses sociales101
Figure 7 – Positionnement des variables significatives sur le premier facteur en 2000 : les dépenses en éducation102
Figure 8 – Positionnement des variables significatives sur le premier facteur en 2000 : les dépenses en santé103
Figure 9 – Positionnement des variables significatives sur le premier facteur en 2000 : les dépenses actives sur le marché du travail104
Figure 10 – Positionnement de variables significatives sur le premier facteur en 2000 : la participation des femmes au marché du travail105
Figure 11 – Positionnement de variables significatives sur le premier facteur en 2000 : les situations sur le marché du travail106
Figure 12 – Positionnement de variables significatives sur le premier facteur en 2000 : la pauvreté dans les familles avec enfant(s)107
Figure 13 – Positionnement de variables significatives sur le second facteur en 2000 : les dépenses sociales108
Figure 14 – Positionnement de variables significatives sur le second facteur en 2000: les dépenses passives sur le marché du travail109
Figure 15 – Positionnement de variables significatives sur le second facteur en 2000 : les performances de litéracie des élèves de 15 ans110
Figure 16 – Positionnement de variables significatives sur le second facteur en 2000 : les situations sur le marché du travail111
Figure 17 – Positionnement de variables significatives sur le second facteur en 2000 : les situations d’inégalités sociales112
Figure 18 – Positionnement des pays sur les deux premiers facteurs, 1985115
Figure 19 – Positionnement des pays sur les deux premiers facteurs, 1990116
Figure 20 – Positionnement des pays sur les deux premiers facteurs, 1995116
Figure 21 – Positionnement des pays sur les deux premiers facteurs, 2000117
Figure 22 – Classification hiérarchique sur les deux premiers facteurs, 1985118
Figure 23 – Classification hiérarchique sur les deux premiers facteurs, 1990118
Figure 24 – Classification hiérarchique sur les deux premiers facteurs, 1995119
Figure 25 – Classification hiérarchique sur les deux premiers facteurs, 2000119