La demande du marché du micro-ordinateur en France

By 11 May 2012

1.2.4 La demande.
Notre étude de la demande porte sur l’évolution des comportements des consommateurs en faveur du microordinateur portable, sur les acteurs de la demande ainsi que sur l’impact que le développement de l’accès à l’Internet et celui des produits informatiques connexes ont sur les ventes.

1.2.4.1 Les besoins et les comportements des consommateurs.
A la recherche de toujours plus de mobilité les consommateurs optent de plus en plus pour le microordinateur portable. Celui-ci est par ailleurs généralement choisi comme second équipement par tous ceux qui possèdent déjà un microordinateur à leur domicile.

1.2.4.1.1 Le microordinateur portable : un choix de vie.
78% des français accordent une importance non négligeable à l’image que le microordinateur portable véhicule d’eux, qu’il s’agisse de leur modernisme, de leur maîtrise des nouvelles technologies ou de leur esprit pratique.

Si le choix d’un microordinateur portable est toujours motivé par sa légèreté, son faible encombrement et son autonomie, la possibilité qu’il offre, aujourd’hui, de se connecter sans fil à l’Internet constitue un nouvel atout. En effet, dans un environnement de plus en plus mobile, alors que se multiplient les points d’accès sans fil publics dans les villes, les gares et les aéroports, les particuliers veulent pouvoir continuer à bénéficier de ce service, à tout moment et en tout lieu, lors de leurs déplacements. Il est à noter, par ailleurs, que près de la moitié des possesseurs d’un microordinateur portable déclarent ne pas pouvoir s’en passer pendant leurs vacances.

C’est cette dimension nouvelle qui fait la différence avec le microordinateur de bureau puisque, pour tous les autres usages domestiques, il lui est similaire et couvre les mêmes domaines d’utilisation, à savoir la messagerie électronique, les jeux vidéo, les téléchargements de musique, le visionnage de films ou l’accès à l’Internet.

1.2.4.1.2 Le multi équipement.
La majorité de la population française (69%) disposait, en 2008, d’au moins un microordinateur à son domicile. La part de ceux qui en possédaient plusieurs est passée de 8% en 2003 à 20% en 2008. Le taux de multi équipement varie suivant les catégories socioprofessionnelles. Il atteint ainsi 28% dans les professions intermédiaires et même 40% chez les cadres et les professions intellectuelles supérieures .

Ce phénomène, bien qu’il ne concerne encore qu’une minorité de ménages, apparaît comme l’un des faits marquants de ces dernières années. Il dénote, dans la population, un intérêt grandissant pour tout ce qui touche à la micro-informatique.

1.2.4.2 Les acteurs de la demande.
Nous examinerons successivement les clients qui constituent le noyau dur et les nouvelles clientèles.

1.2.4.2.1 Les clients : le noyau dur.
Les personnes les plus équipées en microordinateur portable sont les cadres et les professions intellectuelles supérieures et les professions intermédiaires.

Ainsi, en 2008, 60% des cadres et des professions intellectuelles supérieures et 41% des professions intermédiaires disposaient d’au moins un microordinateur portable à leur domicile contre 28% en moyenne pour l’ensemble de la population. Les professions intermédiaires enregistrent par ailleurs le plus fort taux d’accroissement en équipement en microordinateur portable entre 2007 et 2008 avec 12%.

Il est à noter enfin que c’est dans les grandes villes que le taux d’équipement en microordinateur portable est le plus important (35%). A Paris et dans la région parisienne il atteint 36%.

1.2.4.2.2 Les nouvelles clientèles.
Avec la diffusion des modèles performants à bas prix, le microordinateur portable a élargi sa clientèle. Deux publics sont particulièrement concernés. Ce sont tout d’abord les personnes âgés de 60 à 69 ans qui ont eu à connaître de l’outil informatique pendant leur vie professionnelle et qui, arrivés à la retraite, veulent continuer à s’en servir. Selon le CREDOC, dans cette tranche d’âge, le taux d’équipement en microordinateur est passé de 24% en 2004 à 45% en 2008. Cet intérêt croissant pour l’informatique profite directement au microordinateur portable, grâce à l’émergence de nouveaux modèles d’usage simplifié répondant aux attentes d’une population dont les besoins sont limités à quelques fonctions bureautiques et multimédias.

demande du marché du micro-ordinateurFamiliarisées avec l’outil informatique qu’elles utilisent assez largement dans leur travail, les femmes viennent aussi plus nombreuses au microordinateur portable. Selon M. Yves Lagier, président directeur général de Surcouf, elles comptent pour plus de la moitié dans la clientèle des premiers modèles. Recherchant avant tout un matériel léger, peu cher et simple d’utilisation, elles ont été particulièrement séduites par le « mini microordinateur portable » dont l’esthétique plus originale était faite pour leur plaire. Désormais le taux d’équipement des femmes en microordinateurs portables est très proche de celui des hommes (27% pour les femmes contre 29% pour les hommes en 2008).

D’une manière plus générale, le ralentissement de l’économie, associé à la réduction du pouvoir d’achat des ménages, explique le succès de ce nouveau modèle de microordinateurs portables auprès de tous ceux qui sont à la recherche du matériel le moins cher possible, aux fonctions limitées à leurs seuls besoins.

1.2.4.3 L’impact du développement de l’Internet.
L’Internet est devenu, pour la majorité de la population une nécessité quotidienne, tant ses utilisations sont variées. Toutes les enquêtes montrent que le taux d’équipement des ménages en microordinateurs portables dépend directement du taux de foyers connectés à l’Internet. Ainsi le taux d’équipement en microordinateurs au domicile est passé de 34% en 2000 à 67% en 2008, suivant une progression parallèle à celui des abonnements des foyers à l’Internet qui s’élevait en 2007 à 58% contre 14% en 2000.

La figure n° 4 : l’équipement en microordinateur à domicile et les abonnements à l’Internet en France.
équipement en microordinateur à domicile et les abonnements à l’Internet en France.

Ce taux devrait continuer à s’accroître avec le développement du haut débit, la France arrivant « en 3ème position en Europe derrière les Pays-Bas (74%) et la Suisse (69%) et à égalité avec le Royaume-Uni ».

Il est constaté une même évolution en Allemagne où le taux d’équipement en microordinateurs au domicile est passé de 53% en 2001 à 78,6% en 2007 avec une augmentation des abonnements des foyers à l’Internet de 36% à 71% sur la même période.

La figure n° 5 : l’équipement en microordinateur à domicile et les abonnements à l’Internet en Allemagne.
l’équipement en microordinateur à domicile et les abonnements à l’Internet en Allemagne

1.2.4.4 L’impact du développement des produits informatiques connexes.
Il s’agit essentiellement des jeux vidéo, de plus en plus complexes, qui ont besoin, comme support, de microordinateurs portables plus puissants. Il en est de même pour les systèmes d’exploitation. Ainsi la sortie de « Microsoft Windows Vista », en 2007, a favorisé l’achat de nouveaux microordinateurs portables, les anciens modèles ne pouvant utiliser toutes ses fonctionnalités.

Après avoir mesuré l’incidence des nouveaux comportements des ménages et l’impact du développement de l’accès à l’Internet ainsi que des produits informatiques connexes sur les ventes de microordinateurs portables, il convient d’examiner dans quelle mesure les pouvoirs publics ont pu, par leur action, influer sur le marché du marché du microordinateur portable pour le grand public.

Lire le mémoire complet ==> (Le marché du microordinateur portable pour le grand public en France : le cas de Dell France)
Mémoire de fin d’études
Institut National des Cadres Supérieurs de la Vente
Diplôme de Responsable commercial en vente ou mercatique
__________________________________________
Source : étude « Intel consumer mobility survey », Intel, février 2008.
Idem.
Source : rapport « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française », CREDOC, novembre 2008, pp. 35-39.
Idem p.40.
Idem p.40.
Idem p.40.
Sigle désignant « Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie ».
Source : rapport « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française », CREDOC, novembre 2008, p. 37.
Source : L´Ordinateur Individuel, n°209, Groupe Tests, octobre 2008.
Traduction du terme anglais couramment utilisé « netbook ».
Source : « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française », CREDOC, novembre 2008, p.44
Idem p.39.
Idem p.51.
Source : schéma construit à partir des données du rapport « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française », CREDOC, novembre 2008, pp. 39-51.
Source : rapport de BESSON E., « France Numérique 2012 : Plan de développement de l’économie numérique », secrétariat d’État chargé du Développement de l’Economie Numérique, octobre 2008, p. 9.
Source : étude « Profil statistique 2009 de l’Allemagne », OCDE, 2009.
Source : schéma construit à partir des données de l’étude « Profil statistique 2009 de l’Allemagne », OCDE, 2009.
Source : dossier de presse « Micro-portable Etudiant », Ministère de l’Éducation nationale