Expansion du marché français du microordinateur : statistiques

By 11 May 2012

1.2 L’analyse du marché.
Ce chapitre a pour objectif de décrire le marché du microordinateur portable pour le grand public. Après une approche statistique, nous présenterons les composantes de l’offre et de la demande ainsi que les facteurs de l’environnement législatif et réglementaire qui influencent ce marché.

1.2.1 Un marché en expansion : statistiques et perspectives.

Nous prendrons la mesure du volume de ce marché et de ses perspectives à partir de quelques données chiffrées significatives et d’une analyse de cycle de vie du microordinateur portable.

1.2.1.1 Les statistiques.

Le marché français du microordinateur a enregistré entre 2002 et 2008 une croissance de 99,3%. Alors que traditionnellement la demande provenait en majorité des circuits professionnels, la tendance s’est inversée au cours de cette période, la part du circuit grand public ayant dépassé en volume, dès 2005, celle des circuits professionnels.

Cette montée en puissance du circuit grand public s’est accompagnée d’une préférence grandissante pour le microordinateur portable au détriment du microordinateur de bureau comme l’indique le tableau ci-après :

Le tableau n° 1 : les ventes de microordinateurs pour le grand public en France en volume (en milliers d’unités) .

L’année. Les ventes de microordinateurs de bureau. Les ventes de microordinateurs portables. Le total des ventes de microordinateurs. La part des microordinateurs portables dans le total des ventes.
2002 1619 584 2203 26,5%
2003 1622 695 2317 30,0%
2004 1732 1220 2952 41,3%
2005 1960 1910 3870 49,4%
2006 2042 2470 4512 54,7%
2007 1936 2980 4916 60,6%
2008 1868 3750 5618 66,7%
2009(estimation) 1620 4300 5920 72,6%

Il en est résulté une progression en volume forte (+539%) du marché des microordinateurs portables aux particuliers au cours de ces six dernières années, les ventes étant passées de 0,695 million d’unités en 2003 à 3,75 millions en 2008. En 2006, pour la première fois, il s’est vendu plus de microordinateurs portables que de microordinateurs de bureau. Cette tendance s’est accentuée en 2007 et en 2008 puisque les ventes de microordinateurs portables ont représenté cette dernière année 66,7% de l’ensemble des ventes de microordinateurs aux particuliers contre 30% en 2003. Il est à noter que cette évolution est en ligne avec celle constatée sur le marché mondial où les ventes de microordinateurs portables ont été très supérieures (+61% entre 2005 et 2007) à celles des microordinateurs de bureau (+6,1% pour la même période).

Cette croissance en volume du marché des microordinateurs portables ne s’est pas accompagnée d’une même performance en valeur, en raison du caractère déflationniste du marché marqué par une baisse continue des prix. C’est ainsi qu’entre août 2007 et août 2008, sa croissance en valeur n’a été que de 8% pour une croissance en volume de 35%.

1.2.1.2 Les perspectives.

L’actuel ralentissement de la consommation des ménages aura incontestablement des répercussions sur le marché des microordinateurs qui devrait décroître en volume de 11,9%, en 2009, au niveau mondial. C’est celui des microordinateurs de bureau qui devrait être le plus touché avec une baisse de 31,9% de ses ventes en 2009. Celui des microordinateurs portables devrait en revanche mieux résister en raison du succès de ses modèles à bas prix et pourrait continuer à progresser, mais à un rythme moindre. Le cabinet Gartner estime sa croissance à +9% pour 2009 (dont +80% pour le mini microordinateur portable et +2,7% pour les autres microordinateurs portables). L’étude du cycle de vie du microordinateur portable nous permettra de mieux apprécier les perspectives d’avenir de ce marché.

1.2.1.3 Le cycle de vie du microordinateur portable.

Le microordinateur portable, de faible poids et autonome, date de la fin de l’année 1989. Après une période de lancement, il a vu ses ventes décoller dans le monde entre 1995 et 2000, celles-ci étant passées 10 millions d’unités à 28,3 millions d’unités pendant cette période soit un accroissement de 183%. Ses ventes ont ensuite connu une stagnation jusqu’en 2002, en raison du renversement de la conjoncture économique intervenu au début de l’année 2000 et de l’éclatement de la bulle financière Internet. Depuis elles ont fortement repris.

La figure n° 1 : les courbes de vie du microordinateur de bureau et du microordinateur portable pour le grand public en France.
courbes de vie du microordinateur de bureau et du microordinateur portable pour le grand public en France

Il ressort du tableau ci-dessus que le microordinateur portable est encore dans sa phase de croissance avec des ventes qui continuent à augmenter à un rythme soutenu et un taux d’équipement des foyers qui reste faible. En effet si 67% de la population française est désormais équipée d’un microordinateur à son domicile, seuls 28% des foyers possèdent un microordinateur portable. Le marché du microordinateur portable conserve donc un fort potentiel de développement alors que celui du microordinateur de bureau est en déclin.

Le marché du microordinateur portable pour le grand public
en France : le cas de Dell France
Mémoire de fin d’études
Institut National des Cadres Supérieurs de la Vente
Diplôme de Responsable commercial en vente ou mercatique
________________________________________
Source : « Marché français des micro-ordinateurs, bilan 2006 », GFK, février 2007 et « Le guide des tendances des marchés informatiques 2008-2009 », GFK, mars 2009.
Source : tableau construit à partir des études « Marché français des micro-ordinateurs, bilan 2006 », GFK, février 2007, « Les français, la micro et Internet », GFK, janvier 2008 et « Le guide des tendances des marchés informatiques 2008-2009 », GFK, mars 2009.
Source : étude « Matériel informatique (note de conjoncture), Xerfi, novembre 2007, p. 30.
Source : étude « Marché français du PC », GFK, septembre 2008.
Source : communiqué de presse « Gartner Says PC Industry Will Suffer Sharpest Unit Decline in History in 2009 », Gartner, mars 2009.
Idem.
Idem.
Source : étude « The Digital Economy Fact Book », The Progress & Freedom Fundation, 2006, p. 19.
Source : graphique construit à partir des études « Marché français des micro-ordinateurs, bilan 2006 », GFK, février 2007, « Les français, la micro et Internet », GFK, janvier 2008 et « Le guide des tendances des marchés informatiques 2008-2009 », GFK, mars 2009.
Source : rapport « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française », CREDOC, novembre 2008, pp. 39-40.