L’audit des estimations comptables

By 1 April 2012

CHAPITRE 2 : AUDIT DES ESTIMATIONS COMPTABLES
A – Introduction :
Une “estimation comptable” désigne une évaluation approximative du montant d’un élément en l’absence de méthode de mesure précise.

Exemples:
Provisions pour dépréciation des créances et des stocks pour les ramener à leur valeur de réalisation estimée.

Amortissement des immobilisations sur leur durée d’utilisation estimée.
Produits constatés d’avance.
Impôts différés.
Provision pour risque pour un procès en cours.
Pertes sur des contrats à long terme.
Provisions pour garantie.

La direction est responsable des évaluations comptables contenues dans les états financiers. Ces estimations sont souvent empreintes d’incertitudes quant à l’aboutissement d’événements qui se sont produits ou sont susceptibles de se produire et nécessitent l’exercice du jugement. En conséquence, les estimations comptables impliquent un risque d’anomalie significative plus élevé.

B – Nature des estimations comptables :
Déterminer une estimation comptable peut être simple ou complexe, en fonction de la nature de l’élément. Par exemple, le calcul de charges locatives à payer peut être simple, alors que l’estimation d’une provision pour stocks à rotation lente ou excédentaires Peut nécessiter des analyses détaillées importantes des données actuelles et des prévisions de ventes futures. Les estimations complexes peuvent nécessiter beaucoup de connaissances particulières et l’exercice fréquent du jugement.

Les estimations comptables peuvent être faites de façon permanente dans le cadre du système comptable, ou peuvent être ponctuelles et effectuées seulement en fin de période. Les estimations comptables sont fréquemment réalisées en utilisant des données basées sur l’expérience, par exemple l’utilisation de taux standards d’amortissements pour chaque catégorie d’actifs immobilisés ou l’application d’un pourcentage standard du chiffre d’affaires pour le calcul d’une provision pour garantie. Dans ce cas, il est nécessaire que la direction revoie périodiquement les données, notamment en ré appréciant la durée d’utilisation restant à couvrir des actifs immobilisés on en comparant les résultats réels avec l’estimation d’origine et en ajustant les données en conséquence.

Les provisions : Aspects comptables, fiscal et audit