Les performances des P.M.E marocaines: Etude empirique

By 25 February 2012

Les performances des Petites et Moyennes Entreprises P.M.E marocaines
“… L’ère industrielle, la performance des entreprises était subordonnée à leur capacité à profiter d’économie d’échelle ou de gamme. La technologie était importante mais « in fine », les entreprises sont capables d’intégrer les progrès techniques dans les appareils de production permettant de fabriquer en masse des produits standard …”

Faculté des Sciences Juridiques
Economiques et Sociales

Mémoire de licence en sciences économiques et gestion :

Les performances des P.M.E marocaines

Les performances des Petites et Moyennes Entreprises P.M.E marocaines:
Etude empirique.

Encadré par :
Mr. Abdelqader CHARBA

Préparés par :
-G.Youssef   &    -E.Fatima   &    -D.Khadija   &    -E.Maryeme

Année Universitaire
2008-2009

Sommaire
Introduction générale
Chapitre 1 : Petites et moyennes entreprises : Evolution et caractéristiques
Section 1 :    Aperçue sur l’évolution des Petites et Moyennes Entreprises PME
Section 2 :    La problématique et les différentes approches de la définition des PME
Section 3 :    La prépondérance des PME dans les divers secteurs de production et leurs inégales réparation
Chapitre 2:    Structures, avantages, contraintes et opportunités des PME
Section 1 :     Structures et mesures d’encadrement
Section 2 Atouts et avantages des PME
Section 3 :     Faiblesses et contraintes au développement des PME
Section 4 :     Les axes stratégiques des PME
Chapitre 3:   La performance des Petites et Moyennes Entreprises PME marocaines
Section 1 :     Définition et approches de la performance des Petites et Moyennes Entreprises PME
Section 2 :    Mesures de la performance
Section 3 :    Stratégies et formes de la performance
Section 4 :    Les outils nécessaires pour la gestion de la performance
Chapitre 4 : Etude Empirique : Cas des entreprises de RMT
Analyse de questionnaire
Conclusion générale
Tables des matières
Bibliographies

Introduction générale :
Comme toute forme de vie, la vie économique repose sur l’existence et l’activité des cellules. Chacun de nous étant qu’il dépense, qu’il épargne et qu’il produit est une modeste cellule du système vivant de l’économie. Même la variété des cellules la plus importante, la cellule vitale par excellence en matière économique, c’est l’entreprise. De l’entreprise en peut dire, toute à la fois, quelle est l’acteur principal du jeu économique, qu’elle est le point d’application des forces vives de l’économie et le creuset où ces forces se composent instituant, modifiant, rétablissant les nécessaires équilibres dans le but d’atteindre le développement globale.

Si les grandes entreprises doivent représenter des pôles de ce développement, les Petites et Moyennes Entreprises PME constituent le milieu nécessaire à la répartition des effets d’entraînement que ces pôles devraient induire, elles sont les principales créatrices d’emploi et jouent un rôle important dans la restructuration de plusieurs régions.

Actuellement, l’environnement international se caractérise par un processus continu de mondialisation, des flux productifs et de globalisation des marchés.

En effet, pendant l’ère industrielle, la performance des entreprises était subordonnée à leur capacité à profiter d’économie d’échelle ou de gamme. La technologie était importante mais « in fine », les entreprises sont capables d’intégrer les progrès techniques dans les appareils de production permettant de fabriquer en masse des produits standard qu’étaient assurées de réussir.

Pour gagner un avantage concurrentiel durable, les Petites et Moyennes Entreprises PME ne pouvaient plus se contenter d’intégrer rapidement les nouvelles technologies à leurs actifs physique, tout en gérant au mieux leur actif passif financiers.

Ces actifs intangibles sont ceux qui permettent :
– De développer avec les clients des relations durables et de servir de manière efficace et efficiente des nouveaux marchés.
– De lancer des produits et des services innovants, répondant aux attentes de segments de marchés cibles.
– De mobiliser les compétences et la dynamique des salariés pour les mettre au service de l’amélioration continue des capacités, de la qualité et de la réactivité des processus.
– De déployer des systèmes d’information et des bases de données.

En première approximation, on peut faire une simple constatation sur l’évolution des petites et moyennes entreprises depuis les théories individualistes de 1789 jusqu’aujourd’hui. En suite en va aborder la définition des dites Petites et Moyennes Entreprises PME, où il existe une multitudes des définitions. Ainsi que leur caractéristiques. En fait les Petites et Moyennes Entreprises PME entreprises se caractérisent par une prépondérance dans les secteurs de production et par une inégale réparation sectorielle et géographique.

Dans un second temps an va entamé aux structures d’information , les avantages, les contraintes et les opportunités des Petites et Moyennes Entreprises PME. Où les l’Etat mis à les disposition de ses Petites et Moyennes Entreprises PME un ensembles des mesures ; locales, régionales et nationale ; afin d’encourager les investissement et d’accroître le PIB national. Tout on n’oubliant pas les contraintes qui s’avère par fois contraignante au développement et à la performances des unité de production et les l’ensembles de leurs stratégies.

Un troisième axe sera consacrer aux performances des petites et moyennes entreprises marocaines. Qui devient aujourd’hui comme la première préoccupation de toute entreprise qui veut débiter son activité dans environnement turbulent marqué par la compétitivité des grandes entreprises. Dans cet axe cités quelques mesures principales sur les quelles les Petites et Moyennes Entreprises PME peuvent se baser si elle veulent être performantes. En suite, on va définir les principales stratégies adoptées par les Petites et Moyennes Entreprises PME comme les stratégies de volume-prix , stratégies de diversification,….et les formes de performances. En fin, on va terminer cet axe par les outils nécessaires pour gérer la performances des petites et moyennes entreprises comme la comptabilité générale, la comptabilité analytique, le tableau de bord.

En fin, on va terminer notre travail par une étude empirique sur les entreprises de la région de Meknes-Tafilalt (RMT).

Sommaire du mémoire :

  1. Aperçu sur l’évolution des PME
  2. Les différentes approches de la définition des PME
  3. Prépondérance numérique des PME dans secteurs de production
  4. Structures et mesure d’encadrement des PME
  5. Place des PME dans l’économie marocaine
  6. Atouts et avantages des PME marocaines
  7. Faiblesses et contraintes au développement des PME
  8. Les contraintes des PME d’orde social, humain et financier
  9. Les axes stratégiques des petites et moyennes entreprises
  10. Les modèles stratégiques de bases des PME
  11. Définition de la performance des PME
  12. Approches de la performance de la PME
  13. Mesures de performances des petites et moyennes entreprise
  14. Pertinence, Cohérence, mesures économiques et subjectives
  15. Les interventions de l’État dans le secteur des PME
  16. Le plan anticrise marocain – Performances des PME
  17. Stratégies de la performance de la PME
  18. Les formes de la performance des PME
  19. Les outils de gestion de la mesure de la performance
  20. Etude empirique – performance de pme : entreprises de RMT