Mesures de performances des petites et moyennes entreprise

By 27 February 2012

Mesures de performances – Section 2 :
Les mesures de performances sont un ingrédient essentiel à l’orientation des efforts de l’entreprise. De nombreuses entreprises (dont les PME) utilisent encore des mesures traditionnelles telles que la productivité de la main d’œuvre, les variances de prix d’achat, et l’efficacité des moyens qui souvent conduisent à des attitudes néfastes : fabrication de stocks inutiles, abaissement de la qualité des produits achetés, augmentation des coûts indirects et de qualité.

C’est pourquoi, nous considérons crucial d’avoir un jeu de mesures de performances adéquat pour induire les attitudes positives pour l’entreprise : celles qui augmenteront le rendement de capitaux.

§1- Les mesures centrales :
Tous secteurs d’industrie confondus, quelle qu’en soit la taille, indépendamment des cultures internes. Si les mesures centrales sont régulièrement rapportées, analysées et utilisées comme base pour planifier les actions d’amélioration, il sera évident que les performances des entreprise s’amélioreront, aussi sûrement que le jour suit la nuit4.

Ces mesures sont :
a. Exactitude de la prévision de la demande.
b. Livraison des commandes client, la « livraison parfaite ».
c. Réduction des délais : ventes, production, distribution et achats.
d. vitesse : toutes les activités, toutes les fonctions.
e. Qualité, « Bon premier coup » : administration, distribution, production et achats.
f. Respect des programmes : distribution, production et achats.
g. Introduction des nouveaux produits à temps.

A). Livraison des commandes client :
La « livraison parfaite » est définie comme celle qui a toutes les caractéristiques suivantes :
Qualité : Respect de la qualité prescrite et acceptée.
Délai : Livrai au lient le jour demandé par le client, et à leur spécifique si définie.
Quantité : La quantité exacte demandée, dans les tolérances de mesure définies en accord avec le client.
Place : Livrée à l’emplacement défini.
Forme : Livrée sous forme physique définie, y compris l’emballage.
Documents : Avec tous les documents exigés par le client, y compris n’importe quel rapport de production, suivi de lot, bulletins d’expédition et de Livraison et la facture de vente avec prix et termes de paiement corrects.

Chaque élément est mesuré séparément permettre d’effectuer l’analyse des causes profondes des écarts et de mettre en œuvre des plans d’actions d’amélioration.

Pour chaque élément la mesure est présentée comme suite :
Nombre de livraisons satisfaisant à la définition de cet élément * 100
Nombre de livraison dans la période

La mesure de « la livraison parfaite » est présentée comme suit :
Nombre de livraisons satisfaisant à la définition de tous les éléments * 100
Nombre de livraison dans la période

B). Exactitude de la prévision de la demande :
L’exactitude d’une prévision de demande peut être simplement calculée :
(Demande prévue – Demande réelle) * 100
Demande prévue pour la période

Ce qui est difficile c’est de définir le niveau au quel l’exactitude de la prévision de la demande doit être mesurée (par exemple à l’article individuel, la famille de produit …). C’est aussi de définir la périodicité à la quelle la mesure devrait être effectuée et « l’horizon » auquel l’exactitude de la prévision devrait être mesurée.

Notez également que « la demande » réelle doit être utilisée et non pas les enregistrements de commandes qui sont affectés par la capacité à fournir, par les écarts dans le processus de livraison…

C). Réduction des délais :
C’est un centrage sur la réduction continue des délais des ventes, de la production, le la logistique de distribution et des achats. On devait fixer des cibles de réduction des délais, au moins annuelles, centrées sur délai de la chaîne logistique complet, plutôt que sur des éléments individuels.

Voici la formule de calcul de cette performance :
Délai moyen de la période * 100
Délai moyen de la période précédente

Il est intéressant de mesurer non seulement le progrès de la période, mais également le progrès cumulé par rapport à une référence qui est souvent la valeur de la fin de l’année précédente.

D). Qualité, « Bon du premier coup » :
Mesures de performancesCette mesure peut être appliquée à toutes les activités dans une entreprise, pas seulement à la production et aux achats comme le veut la tradition.

Elle peut même être appliquée efficacement à la saisie des commandes client, à la préparation de commande, à la gestion des comptes fournisseurs. Elle sera appliquée également au développement des niveaux produits et des nouvelles activités.

E). Respect des programmes :
Là encore, cette mesure peut être appliquée partout où programme a été établie et accepté dans l’entreprise, pour que la confiance soit générale. Cela inclus inclut habituellement les programmes de production et d’achat. Cela peut aussi s’appliquée aux programmes techniques (tant pour la maintenance que pour le travail de développement de nouveaux produits), aux programmes de lancement de produits, aux programmes de compagnes publicitaires…

Nombre d’ordres ou d’activités achevés à l’heure * 100
Nombre d’ordres ou d’activités prévus dans la période

Dans chaque cas, la quantité ou la qualité de l’ordre ou d’activité doivent être correctes pour que l’ordre soit considéré « achevé ». Une discussion au sein de l’entreprise sera nécessaire pour établir « les périodes » appropriées pour la mesure et aussi « l’horizon » dans lequel le programme est analysé pour servir de référence à la mesure.

F)- Introduction des nouveaux produits à l’heure :
Certains arguent que ce ne devrait pas etre une mesure séparée, mais que c’est simplement une application de la mesure de respect des programmes déjà définie. Cependant, la nécessité d’activité interdisciplinaires complexes, et l’échec de beaucoup d’entreprises à bien gérer cette activité critique, nous mènent à la définir comme une mesure « fondamentale » séparée.

La mesure est la même que pour le respect des programmes5 :
Nombre de jalons de nouveaux produits achevés à l’heure * 100
Nombre de jalons dus dans la période

G)- Vitesse :
Alors que la mesure de réduction de délai donne une indication de l’amélioration de chaque élément de la chaîne de fourniture, la vitesse est concentrée sur l’élimination de toute activité de sans valeur ajoutée dans tous les processus.

Elle peut être calculée comme suit :
Temps à valeur ajouté * 100
Temps total pour l’activité
Quand on mesure la vitesse pour la première fois, c’est un test grandeur nature pour n’importe quelle entreprise et ses dirigeants. Les résultats sont presque toujours inconfortablement bas, souvent de l’ordre de quelques unités pour cent.
Chapitre 3 : Les performances des PME marocaines
Lire le mémoire complet ==> (Les performances des P.M.E marocaines: Etude empirique)
Mémoire de licence en sciences économiques et gestion
______________________________________________
4– CrapartRoad Clarke, Gilles Lauga, Richard watkins « 7 mesures de performances, Pilotage et avenir de l’entreprise ».P : 25
5– Pour augmenter le nombre de mesure, on s’intéresse aux jalons intermédiaires qui marquent la fin de chaque activité du projet