Structures, processus de gestion du crédit et système de décision

By 10 June 2011

II- Les structures de gestion du risque :

1- Les structures d’études :

L’étude des demandes de crédit est initiée au niveau des points de vente par le service crédit de l’agence à l’occasion de chaque demande une étude est établie selon les canevas appropriés. Compte tenu de l’orientation commerciale des points de vente, ce service est encours de disposition, il sera remplacé par les chargés de clientèle qui disposent d’une visibilité plus globale sur le client, ils sont désormais responsables d’instruction des dossiers au niveau des agences.

Si les caractéristiques de la demande de crédit dépassent les compétences des points de vente, l’étude du risque est refaite au niveau des unités des engagements des directions régionales qui réexaminent la capacité financière et le niveau de risque que présente le client émettent un avis sur le dossier et le communiquent à l’organe de décision compétent.

Si encore une fois les caractéristiques de la demande de crédit dépassent les compétences des directions régionales, les dossiers sont réétudiés au niveau de la direction centrale des engagements du siège.

a- Organes de décision [1]

La décision d’octroi de crédit est une décision collégiale prise par un comité de crédit après étude de dossier. On distingue ainsi 8 organes de décisions dont les compétences sont hiérarchisées.

Les comités locaux des points de vente sont :

Structures et processus de gestion du crédit-comité de crédit et du recouvrement de la caisse locale,
-Comité de crédit et de recouvrement des agences particuliers et professionnels,
-Comité de Crédit et du Recouvrement des caisses régionales et agences entreprises

Les comités régionaux :

Comité de crédit et du recouvrement de la direction régionale des particuliers professionnels et Agricoles (CCRDRPPA)
Comité de Crédit et du recouvrement de la direction régionales entreprises,
Comité de crédit et du recouvrement de la division (CCRDV)

Les comités centreux sont :

-Comité interne de crédit et du recouvrement du siège (CICRS),
-Comité de Crédit et du recouvrement du siège (CCRS)
-Comité des dépassements ponctuels (CDP)

b- Les structures de suivi et de recouvrement

Selon le stade de recouvrement d’un dossier (normale, amiable, contentieux) et selon le montant mis en jeu, on distingue 3 niveaux de suivi et de recouvrement ;
-Le chargé de recouvrement au nivau des points de vente
-L’unité recouvrement au nivau des direction régionales
-La direction de recouvrement au niveau du siège

c- Les structures de pilotage du risque :

La planification et le suivi de la qualité du risque du portefeuille sont du ressort de la direction d’audit et de suivi de la qualité du risque qui une direction centrale rattachée au pôle risque au niveau du siège.

III- Le processus de gestion du crédit :

La cartographie du processus crédit ressort 4 phases qui peuvent être schématisées comme suit :

1- phases de l’instruction et de la décision.
2- phases de la réalisation du crédit.
3-  phases du remboursement du crédit.
4- phases de recouvrement :

a- Recouvreent commercial :
b- recouvrement amiable :
c- Recouvrement contentieux

IV-Le système de décision

La décision d’octobre de crédit au sein du crédit agricole du Maroc est une décision collégiale dans d’un comité dédié. Les compétences des différents comités sont hiérarchises et sont déterminées selon les critères suivants :

L’objet à financer : crédit immobilier, à la consommation, au fonctionnement d’inverstissement …etc.
Le secteur financé une distinction est faite entre l’agriculture et le hors agriculture,
Le montant sollicité par le client au niveau de la demande du crédit,
La hiérarchie de la structure : points de vente, Directions régionales, Divisions, siège,
La catégorie de points de vente : Trois types de point de vente A. B et C en fonction du niveau d’activité

Lire le mémoire complet ==> (Gestion du risque de crédit au Crédit Agricole)
Option : Economie et Gestion
Faculté des sciences Juridiques, Économiques et Sociales
______________________________________________
[1] – Note de service N° 83/06/D (2006) compétences des comités de crédit