L’instrument de la collecte des données, Segmentation

By 4 May 2011

Méthodologie de l’enquête – Chapitre  III :
La méthodologie de recherche défini la démarche à suivre pour décrire la nature des relations entre les éléments décrits dans le cadre conceptuel, ce dernier a pour objet l’organisation d’un ensemble d’informations qui serviront de convas au sujet de recherche, l’objet ne se limite pas à une étude de la pratique de la segmentation dans les PME. Mais elle se préoccupe à mesurer l’importance et le rôle de la segmentation dans le développement et la compétitivité de ces derniers.

Pour réaliser l’objectif de notre recherche nous avons en visage d’adopter une démarche en deux volets qui allie l’analyse de la littérature à l’observation empirique

Section 1 : L’instrument de la collecte des données
L’instrument de la collecte des données se définit comme le support utilisé pour constituer la base des données nécessaires à l’étude empirique parmi ces instruments il y a ceux qui sont utiliser pour les enquêtes qualitatives (pourquoi et comment ) et ceux qui sont utilisé pour les enquêtes quantitatives (combien ) ces seconds instrument utilisant les données statistiques observées sur l’importants échantillons alors que les statistiques font appel à des questionnaires approfondis, des interviews des observations indirects

Nous traitons les points suivants : la phase conception de l’enquête ensuite la phase construction des données

1- phase de conception de l’enquête
Elle correspond à la préparation intellectuelle de l’enquête et permet de préciser 3 éléments

a- l’idée de l’enquête : était de mener en premier lieu des études permettant d’obtenir des informations complètes sur les phénomènes observés, notre analyse par une enquête postale auprès d’entreprises appartenant à un échantillon plus grand.

b- l’objet de l’enquête : c’est de dégager la façon dont est conçu et appliqué la segmentation dans les PME Marocaines ainsi que sa contribution à leur compétitivités nationale et internationale.

c- les limites de l’enquête : il est possible de les cerner comme suit :
La réticence des dirigeants qui devient un tradicap classique à toute enquête effectuée auprès des entreprises Marocaines
-Le nombre assez limite des entreprises interrogées
-La réparation géographique interrogées n’est pas représentative.

2- La phase construction des données
Elle correspond à la réalisation matérielle de l’enquête, notre démarche s’apparente aux méthodes généralement mises en œuvre pas les chercheurs confrontés à une question relevant d’un domaine peu ou pas exploré, elle se composer en plusieurs phases

a- phase d’exploitation pré enquête
Elle consiste à chercher à appréhender comment les questions de al segmentation de marché et la compétitivité sont proposer pour les hommes de terrain et de tenter de la savoir chez les spécialistes et les praticiens de la segmentation.

b-  L’élaboration du questionnaire
Etablir un questionnaire correspond à un compromis entre le désir de recueillir des données aussi détaillées que possible et le souci d’éviter la lassitude de l’enquête deux étapes mises en place :

questionnaire– La construction du questionnaire
En plus des éléments conceptuels de nos études des questionnaires et qui constitue son fond nous avons pris comme modèle d’autres questionnaires feuilleté dans d’autre mémoires de licence.

La faiblesse de questionnaire :
Vérifier la fiabilité du questionnaire revient à examiner d’une part la forme (c’est à dire la formation et la longueur) des questions d’autres part, le fond en cherchent à :
– Détecter la redondance observée aussi bien niveau des questions qu’au niveau des réponses proposées
– Obtenir un enrichissement du questionnaire à partir d’observation sur de terrain et des remarques répétitives des répondants testes

c- la constitution de l’échantillon
Il doit refléter dans sa structure la diversité réelle existante dans la population de base c’est à dire il doit être représentatif chose que nous n’étions pas en mesure de respecter vu la limite de nos moyens méthodiques et matériels

Les méthodes des échantillons :
-un échantillon probabiliste : qui correspond à une approche statistique de la notion de la représentativité

-Un échantillon non probabiliste : qui correspond à une approche adhoc de la notion représentative.

Les critères de choix de l’échantillon :
Pour définir l’échantillon il existe plusieurs critères de sélection qu’on va citer ci-dessous :
L’échantillon doit couvrir tous secteurs d’activité et donc nous allons prendre des entreprises de tailles différents
Avoir des entreprises de différentes dimensions afin de bénéficier à la fois d’une certaine ronogencité dans l’échantillon
La localisation géographique de l’entreprise.

Lire le mémoire complet ==> (La stratégie de segmentation
)
Mémoire de fin d’études