Analyse de la BMCE (Banque Marocaine du Commerce Extérieur)

By 1 May 2011

Analyse de BMCE

Articulation du développement de BMCE Bank en 2005 autour de 5 axes majeurs. Les particuliers, les professionnels, les marocaines résidents à l’étranger, les PME et les corporaux.

*** La déclinaison du projet d’entreprise CAPCLIENT sur tout le MAROC.
*** ……particulière portée au crédit immobilier.
*** Lancement du produit novateurs à destination de la clientèle des  entreprises.
*** Consolidation du positionneur de la banque dans le domaine des financés de projets et de montages financiers.
*** Plan d’action de BMCE Bank offshore centré sur le développement des opérations de Trade finance et l’augmentation des crédits d’investissement à la clientèle.
*** Ambition de se positionner en tant qu’action financier …auprès des MRE.
*** Objectif de consolider le positionnement de BMCE Bank, notamment en matière de commerce extérieur et d’améliorer sa maîtrise des risques .

Un plan ambitieux de développement du réseau agences par an est mise en place en vue d’accroître la croissance de BMCE Bank.
Le réseau de la banque est résolument engagé dans l’amélioration constante de la qualité de service et la mise à niveau des produits et des processus en E/ses à travers, notamment une politique commerciale ré revitalisées, et l’accompagnent du pore à travers la formation des collaborations sur de nouvelles pratiques commerciales et managériales.

MAGHREBAILEn vue de motiver et d’accompagner la force de frapper du réseau, des actions régulières de sensibilisation et de formation ont été menées de même qu’ont été institués des outils de W intelligibles à même d’appréhender l’activité des groupes et de cerner les besoins du réseau en termes de moyens humaines, logistiques et techniques.

L’année 2004 a enregistré une dynamique de la politique commerciale et marketing avec l’organisation de plusieurs actions de démarches commerciales au MAROC et à l’étranger ayant pour objectif de soutenir le rythme de développement du portefeuille clientèle. De même une opération promotionnelle sur le taux de change et des actions de réactivation des comptes inactifs ont été organisées.
L’année 2004 a également été marquée par la mise en place de plusieurs actions de marketing direct et par la participation de BMCE Bank au selon de l’immobiliser MRE de paris.

En vue de mieux connaître les nouvelles tendu ces comportementales des MRE, une étude de marketing a été commandité à un cabinet international et menée en France, en Espagne et en Italie. Les recommandations de cette étude ont permis l’élaboration d’une stratégie Marketing à moyen terme, visant à adapter l’offre aux nouveaux besoins de la clientèle MRE et d’ajuster la politique de communication pour le rendre plus en phase avec les réalités du marché.
L’année 2004 a été marqué aussi par l’adoption d’un nouveau concept de communication pour le marché MRE en vue de définir une stratégie de communication spécifique permettent de positionner la banque clairement sur ce marché et de la distinguer de la concurrence.
Dans le cadre du développent du marché du professionnels, un package de produits et services destinée dans un premier temps aux professions libérales a été élaboré, consistant en une ligne de crédits d’investissement courants et de crédit bail automobile, en partenariat avec MAGHREBAIL, ainsi qu’en une carte voyage pro et d’assurance.

Les actions de Marketing opérationnel ont été axées sur la conception de produits ou de supports diversifiés, notamment :
– L’élaboration d’une boule vendeur du financement de la MAN.
– La participation à la conception et au lancement du nouveau produit CAMION BAIL, en partenariat avec MAGHREBAIL.
– La conception du fascicule DAMANCOM mise en place en partenariat avec CNSS.
– L’organisation du lancement de la commercialisation du produit BMCE EDIFIN en collaboration avec la filiale GNS.
– L’effectif global de la banque a progressé, à fin décembre 2004, de +4% atteignant 2841 personnes.

La politique de recrutement s’est inscrite en 2004 dans la continuité de la stratégie de développement des RM de la banque. Les priorités arrêtées ont été axées sur l’accompagnement de la mise en œuvre du projet CAPCLIENT et l’anticipation des besoins en RH de la banque dans le cadre de la politique,    d’extension du réseau de distribution.

En 2004, BMCE Bank a réa forcé ses effectifs par le recrutement de 233 jeunes diplômés dont 87 cadres et de 146 employés. Les recrutements ont principalement bénéficié au réseau bancaire avec 65 % du total. Prés de 38 % de recrutements de l’année 2004 ont concerné des détenteurs d’un bac + 4 et plus, dans le cadre de la préparation de la relève.

Lire le mémoire complet ==> (La communication bancaire externe)
Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales
Mémoire de licence en sciences économiques et gestion