Les verbes construits avec la prépostion “à”

By 22 April 2011

III – Les verbes construits avec la prépostion “à”

Ce sont des verbes qui nécessitent une transitivité indirecte.

Ceux-ci se construisent avec, entre autre, la préposition “à”. Le sens du verbe est véhiculé par telle ou telle préposition. Exemples de verbes qui admettent outre la construction avec “à” d’autres prépositions :

1- Rêver à, de, sur:
Ce verbe employé comme transitif indirect construit avec “de” a le sens de voir en rêve en dormant
Exp.: je n’ai fait que rêver de vous toute la nuit. Quand il est suivi de à il signifie penser vaguement, imaginer ou désirer.
Exp.: il avait rêvé à la gloire.

Avec la préposition “de”, il a le sens de ” méditer profondément.
Exp.: j’ai rêvé sur cette affaire.

2- Comparer avec, à :
Employé avec “à”, le verbe suppose une comparaison générale et s’emploie également quand il est question d’un rapport d’égalité.
conscienceExp.: “Rien ne peut se comparer au bonheur d’une conscience tranquille (Littré) “[1].

Comparer suivi de “avec” a le sens de faire une confrontation précise dont le but est de chercher les ressemblances et les différences
Exp.: Il ne faut pas comparer les chagrins de la vie avec ceux de la mort.

3- Echapper à, de :
Avec “à” signifie être soustrait à se dérober à “.
Exp.: il a échappé à son devoir

Ce verbe se construit de même avec “à” quand il veut dire “n’être pas perçu par le sens ou “être dit par négligence par mégarde”.
Exp.: ces petits enfants échappent à la vue.

Mais au sens de “sortir par la force, la fuite ” échapper ” se construit avec “de “.
Exp.: S’échapper de la prison.
La préposition « à » Emplois et Valeurs
_____________________________________________
[1] -Maurice Grevisse, Le Bon usage , 1980, p 1141.