Méthodes de prévision de la trésorerie et Problèmes

By 19 April 2011

2 -Les méthodes de prévision de la trésorerie
a) Les prévisions de la trésorerie dans le cadre d’uneprocédure budgétaire
Les prévisions de trésorerie annuelles, avec un découpage mensuel, sont la résultante des différents budgets. Elles permettent ensuite d’établir un compte de résultat prévisionnel et un bilan prévisionnel.
Le budget de trésorerie est un outil qui permet d’identifier les entrées et les sorties de liquidités, de mieux cerner le risque de cessation de paiement à court terme.
Le budget de trésorerie s’élabore à partir de l’ensemble des budgets d’exploitation, d’investissement et de financement. Il traduit en terme d’encaissement et de décaissement l’ensemble de données prévisionnelles relatives à l’exploitation et hors exploitation. La confrontation des différents budgets fait apparaître soit un excèdent soit un déficit de trésorerie. La construction du budget de trésorerie nécessite plusieurs étapes.

3- Problèmes particuliers liés à certains postes
Il est évident que le budget de trésorerie ne regroupe que des dépenses et des recettes: ni les charges non décaissables, ni les produits non encaissable n’apparaissent dans les sommes considérées.
le budget de trésorerieAinsi ne doivent pas être prise en compte:
les dotations, le résultat les variations de stocks
les reprises, les quotes parts de subventions virées au résultat.
Les transferts de charges sont (comme pour le calcul de CAF considérés comme des produits encaissables.

a) Clients et fournisseurs
Le montant correspond ainsi que les achats et ventes effectuées au comptant sont pris pour leur valeur TTC. Les ventes de produits non soumis à la TVA (déchets, produits vendus en franchise de TVA ou exportés) sont considérés pour leur montant HT.
Le compte fournisseur est le troisième élément du BFR. D’exploitation. Son poids au passif du bilan est plus ou moins important selon les secteurs d’activité, la taille des entreprises et leur politique d’approvisionnement.
Par ailleurs, les “achats” représentent souvent un poste très important parmi les charges d’exploitation. A ce titre les conditions d’approvisionnement ont souvent un effet très sensible sur la rentabilité. Dès lors il est essentiel d’assurer une bonne gestion des fournisseurs.

b) TVA à décaisser
Comme le montre certain schéma précédent, un tableau de calcul séparé est nécessaire pour déterminer le montant de TVA à décaisser. Il convient pour l’établir d’appliquer le bon critère (livraison ou encaissement du prix) pour trouver le mois d’exigibilité de la TVA.
La TVA est calculée sauf en cas de règlement par obligation cautionnée réglée le mois suivant.
Un crédit de TVA s’impute sur la TVA du mois suivant.
Lire le mémoire complet ==>
(Gestion de la trésorerie: Cas des PME)