L’environnement financier de la trésorerie : les prévisions

By 19 April 2011

L’environnement financier de la trésorerie – Section 1

La détermination de la trésorerie effectuée, le trésorier doit maîtriser la connaissance de l’environnement au sein duquel il va exercer son activité.

Cet environnement est à la fois interne et externe à l’entreprise. Le trésorier gère les fonds de l’entreprise en étroite relation avec des partenaires particuliers que sont les banquiers, établissement et marchés financiers. Il doit donc connaître les modes et les moyens de paiement proposés, les conditions, les contraintes et les opportunités offertes par ses établissements. Les opérations de trésorerie doivent également respecter certaines normes comptables en évolution et sont intégrées dans un système d’information informatisé.
Nous étudions les modes et moyen de paiement, les conditions bancaires et les financements et le placement dont peut disposer une entreprise.

A l’instar de la plupart des pays européens et du Japon, le système financier d’un certain pays a connu depuis 1958 de grandes réformes conduites dans le cadre d’un large mouvement de déréglementation initié par les pouvoirs publics[1].La qualité des décisions

Paragraphe1 : Prévisions financières

La qualité des décisions à prendre en matière de gestion de la trésorerie dépend en grande partie de la qualité des systèmes d’information en place comptabilité générale, analytique, budgets, etc. La qualité de la prévision est tributaire de la formation de base sur laquelle elle est bâtie: lorsque la qualité de la formation comptable ou des séries statistique élaborées est faible, la prévision peut être établie avec un degré de précision satisfaisant.

Il existe plusieurs méthodes de prévision dont la qualité et les difficultés de mise en œuvre sont variables.
La première méthode est l’extrapolation proportionnelle, généralement à partir du chiffre d’affaire.
Connaissant le rapport entre le chiffre d’affaire et le fond de roulement, le besoin en fonds de roulement ou la trésorerie pour une période donnée, on peut en déduire des prévisions pour les périodes suivantes:

Application:

¼br /> CA to = 1 000 000; trésorerie (T to) = 180 000
T to 180 000

—– = ————- = 18%

CA to 1 000 000

En retenant l’hypothèse de la proportionnalité, on peut prévoir la trésorerie pour un chiffre d’affaires prévisionnelle de la période T1
CA d = 1500 000 Td = 270 000 DH, soit 1 500 000 x 18%.
fin d’extrait.

Gestion de la trésorerie : Cas des PME
mémoire de fin d’études

__________________________
[1]Gestion de trésorerie, PHILIPPE DESBRIERE