E-commerce en Algérie

By 13 April 2011

5. Ecommerce en Algérie
« Si on veut procéder par achat en ligne il faudra avoir une connexion à internet et pour l’instant certains critères indiquent que l’Algérie est en train de se brancher aux autoroutes de l’information.

La vitesse de propagation d’Internet ne cesse d’augmenter mais très lentement. Sur un total de 35 millions d’habitants, l’Algérie compte pour l’année 2010 seulement 600 000 utilisateurs disposant de leurs propres connexions à internet. » [INSEE 10]
Statistiques du nombre d’internautes en Algérie

Figuree05Statistiques du noombre d’inteernautes enn Algérie [MMEMCOM 09]  ].

Tout le monde est d’accord sur le niveau du « retard algérien » en Internet et surtout le commerce électronique, ce qui provoque l’existence d’un consensus sur les conséquences qu’aurait, à terme, un tel retard. Outre la marginalisation de l’Algérie dans les activités liées aux technologies de l’information un trop grand attentisme pénaliserait les entreprises algériennes. A commencer bien sûr par les entreprises commerciales.

5.1. Modèle actuel des échanges commerciaux
E-commerce en AlgérieLe échanges  commerciaux  en  Algérie  se  font toujours  d’une  mont manière  tout à  fait traditionnelle,  le  consommateur  ou  le  demandeur est  toujours  contraint  à  se déplacer jusqu’au  lieu  du commerce  (de  la  vente)  pour  pouvoir  faire une  commande  ou  acheter  une  marchandise  et  c’est le  cas  sur  tous  les  niveaux  commerciaux :  grand  public  et x : p Interentreprises.

Ce  mode de  transactions  a  souvent  constitué  un  obstacle  aux déroulements  des  transactions  commerciales  interentreprises  (B  to  B).  Ces  freins  sont   généralement  dus  aux  retards  qui  peuvent  avoir  lieu  pendant  le  transport  de la marchandise ou bien pour des raisons de factures non réglées ou d’une mauvaise gestion de stock.

5.2. Intérêt économique du passage au e‐commerce en Algérie

  • Faciliter l’accès des PPME aux informations sur les marchés étrangers.
  • Renforcer la capacité exportatrice des entreprises algériennes et d’intégrer le marché international.
  • Baisse des coûts.
  • Augmenter la concurrence.
  • Diversification des produits et services offerts aux clients.
  • Atteindre des besoins non satisfaits par la voie traditionnelle.
  • L’adhésion à l’organisation mondiale du commerce (OMC).

Lire le mémoire complet ==> (Conception et réalisation d’une plate-forme de commerce électronique)
Mémoire de fin d’études pour l’obtention du diplôme d’Ingénieur d’Etat en Informatique
Ecole nationale supérieure d’informatique