La deuxième séance: la préposition à et ses valeurs

By 22 April 2011

II- La deuxième séance :
Elle sera consacrée à la préposition “à” puisqu’elle est notre objet d’étude.
Nous nous appuyons sur le même support de la séance précédente pour demander aux élèves de relever uniquement les phrases construites avec “à” puis nous passons à l’identification de sa valeur dans les contextes mis en question.

Les phrases seront notées au tableau comme suit :
1-Tout le monde devait être prêt en toilette à dix heures du matin.
2-On se rendait en voiture à la Puyagarrig.
3-Le mariage civil devait se faire à la mairie du village.
4-A sept heures, on retournait à Ille.
5 -. Un crayon à la main.
6-. Sans pouvoir parvenir à en saisir l’expression.
7- Il rentra pour songer à sa toilette.
8-une rose à la boutonnière.

Les phrases ainsi relevées. Pour vérifier la compréhension de la leçon précédente on demandera aux élèves de souligner le groupe prépositionnel et d’indiquer le régime, le noyau et la nature de chaque élément.
D’après les exemples, on constate que le noyau peut être un nom
(Exemple 1), un verbe (exemple 3) comme il peut être un adverbe
Exp.: il est puni conformément aux lois.

Ou un adjectif qualificatif :
Exp. : un vase plein de fleur ou encore toute une phrase.

De même pour le régime qui suit immédiatement la préposition, il peut relever de différentes natures (verbe, nom, adjectif).
La caractérisation des valeurs des prépositions relève essentiellement du dictionnaire mais comme la préposition contribue à l’interprétation sémantique du groupe fonctionnel qu’elle introduit, son sens concerne aussi l’analyse grammaticale.

Ainsi la préposition “à” peut indiquer une situation locale ou temporelle :
-Une situation locale c’est-à-dire présence ou direction vers un lieu dans la 2ème, 3ème et 4ème phrase.
-Une situation temporelle c’est-à-dire le moment où se déroule l’action dans la 1er et la 4ème phrase.

Nous devons signaler que ce ne sont pas uniquement les valeurs que peut avoir la préposition “à” mais il y en a d’autres comme :
La manière. Exp. : il vit à la l’aise.

La conséquence : il court à perdre haleine.
L’appartenance : ceci est à moi.
letter AIl est indispensable d’apprendre à l’élève que le groupe prépositionnel peut assumer différentes fonctions soit : un complément circonstanciel de lieu. Exp.: à Ille, ou de temps. Exp.: à dix heures du matin.
Un complément d’adverbe : Exp.: conformément à vos souhaits
Ou complément d’adjectif. Exp. allergique au soleil.
Complément d’objet indirect :
Exp.: il vaque à ses occupations.

Les 2 verbes illustrés dans la dernière et l’avant dernière phrase relèvent des verbes qui se construisent avec la préposition “à” ce sont donc des verbes transitifs indirects.

Nous devons mentionner à un autre niveau que le rôle sémantique de “à” n’est pas toujours clair et net comme dans la dernière phrase « rose à la boutonnière » qui veut dire rose faite avec des boutons dans d’autres contextes le sens peut être ambigu vu la concurrence de certaines prépositions.
La préposition « à » Emplois et Valeurs