La banque populaire du Maroc : la présentation et l’histoire

By 2 April 2011

Présentation des trois grandes banques marocaines – Section II
§1: La banque populaire
A- Présentation

Le Crédit Populaire du Maroc est un groupement de banques constitué par la Banque Centrale Populaire et les Banques Populaires Régionales.

Fidèle à son esprit d’entreprise, le Crédit Populaire du Maroc s’est fixé comme objectif d’accompagner toutes entreprises moyennes ou petites, artisanales, industrielles ou de services par la distribution de crédit à court, moyen et long terme.
Il propose une gamme élargie et complète de services et produits financiers répondant à l’ensemble des besoins de sa clientèle. Il développe également ses activités à travers quatre orientations stratégiques majeures:

1-La consolidation des positions acquises

Cet axe concerne le développement des activités d’intermédiation et de marché du groupe. Le GBP accélère le développement de ses activités de banque de détail par une stratégie volontariste d’extension de ses points de vente, de la collecte de ressources et de la distribution des crédits.
Disposant du plus large réseau de secteur bancaire, le groupe ouvre une centaine d’agences chaque année.

2-La Banque citoyenne

Banque de proximité, le Groupe Banque Populaire joue un rôle de premier plan dans le développement des régions à travers l’action des Banques Populaires Régionales. Il est l’accompagnateur financier de la région à travers la mobilisation de l’épargne, son utilisation au niveau local, au bénéfice des acteurs économiques et sociaux.
Dans le plan de développement du groupe, l’implication reste effective et très prononcée en matière de bancarisation de la population, qui reste encore à un niveau très faible au Maroc.

Ceci est possible grâce à la politique de proximité du groupe et la souplesse dans les ouvertures de compte ainsi qu’à son large réseau de distribution. La cadence observée actuellement dans les ouvertures de comptes auprès de la clientèle de masse en atteste largement.

3-L’amélioration des performances

L’important développement du Groupe Banque Populaire contribue à l’amélioration de ses indicateurs de performances: rentabilité, productivité, commissions et maîtrise des risques.

4- La conquête de nouveaux territoires et la croissance externe

Un nouvel élan est pris par le GBP dans son intervention dans les opérations de la corporate banking, pour conforter son positionnement stratégique dans ce créneau, et plus spécifiquement dans les métiers de conseil aux entreprises et de l’ingénierie financière, d’émissions obligataires, du capital-risque, de la gestion collective de l’épargne, de l’intermédiation boursière et de financement du commerce international.

B- Histoire :

Introduit a Maroc par le Dahir du 25 mai 1926, le modèle organisationnel et commercial du Groupe est fondé, dès l’origine, sur les concepts de mutualité et de coopération.
Ainsi, les premières Banques Populaires de type coopératif et à vocation régionale, furent créées, dès la fin des années 20 du siècle dernier, dans les principales villes du Royaume.

Au lendemain de l’indépendance, les pouvoirs publics ont procédé, dans le cadre de la mise en place des premiers jalons du système bancaire et financier marocain, à la refonte du Crédit Populaire du Maroc (CPM), à travers le Dahir du 28 février 1961, en le dédiant au développement de l’artisanat et de la PME/ PMI. Cette réforme a également renforcé le modèle organisationnel du CPM, basé désormais sur l’existence de Banques Populaires Régionales, d’une entité centrale: la Banque Centrale Populaire, et d’une instance fédératrice: le Comité Directeur du CPM.

Faits marquants 1964:
Inauguration, par Feu S.M. le Roi Hassan II, du siège social du Crédit Populaire du Maroc, avenue des F.A.R, à Casablanca
1979-1980:
Le Groupe compte 500 000 clients et ses ressources atteignent les 5 milliards de dirham.
1990:
Le Groupe monte en puissance, développe ses activités et met en place de nouveaux produits et services à des conditions tarifaires avantageuses, pour devenir leader sur les marchés des particuliers, des PME et des MDM ainsi que dans les activités de marché.
Fin des annees 80 :
Création de filiales bancaires en Centrafrique et en Guinée et de Représentations en Côte d’Ivoire, au Canada et en Allemagne.
1979-1980 :
Le Groupe compte 500 000 clients et ses ressources atteignent les 5 MM de dhs.
1976 :

  • Inauguration de la succursale de la BCDM à Bruxelles.
  • Création de Maroc Assistance Internationale, filiale stratégique de la Banque Centrale Populaire, qui se positionne comme leader en terme d’assistance au Maroc.

1974 :
Le Groupe devient leader du secteur bancaire national en matière de dépôts, avec 1 milliard de dhs de ressources.
1972 :

  • Ouverture effective à l’international, avec la création de la Banque Chaabi du Maroc (BCDM) à Paris.
  • Mise en place d’un système informatique pour améliorer les traitements et sécuriser les opérations de la banque.

Fin des annees 60 :
Le CPM devient le 1er réseau bancaire du Maroc avec 43 agences.
1964 :
Inauguration, par Feu S.M. le Roi Hassan II, du siège social du Crédit Populaire du Maroc, avenue des F.A.R, à Casablanca.

A partir de 2000:

  • Réforme du Crédit Populaire du Maroc;
  • Valorisation de la dimension régionale des BPR;

2007:
Durant l’année 2007, plusieurs évènements institutionnels ont marqué la vie du Groupe, dont les principaux faits marquants sont:

  • Obtention du passeport européen dans le cadre du redéploiement stratégique de la BCDM;
  • Lancement du fonds d’investissement Moussa Hama II, doté d’un capital initial de 2000000dhs, destiné au financement des entreprises à fort potentiel;
  • Lancement du Fonds d’Investissement de la Région de l’Oriental;
  • Participation, aux côtés d’institutionnels nationaux et étrangers, à plusieurs fonds d’investissement (AM Invest, SGAM Kantara Mororoco…);
  • Participation au compartiment Maghreb du fonds d’investissement AlterMed dédié aux PME en association avec «Viveris Management», doté d’un montant de 21 M d’euros;

réseau commercial en EuropeFAITS MARQUANTS 2008:

  • Réorganisation des activités du CPM par marché
  • Changement de l’identité visuelle du Groupe
  • Redéploiement stratégique à l’international
    • Nouvelle approche du GBP relative au marché des Marocains du Monde à travers la BCDM
    • Extension du réseau commercial en Europe
    • Accord de partenariat avec la BRED
  • Conclusion d’un partenariat stratégique avec l’OCP via une prise de participation croisée
  • Conclusion d’un protocole d’accord visant le regroupement des activités de banque d’investissement du Groupe Banque Populaire au sein de Upline Group.

5-l’organigramme de la banque populaire.

Comité directeur:[1]
Le Comité Directeur est l’instance suprême du Crédit Populaire du Maroc exerçant exclusivement la tutelle sur les différents organismes du CPM.
Le Comité Directeur comprend:

  • Cinq Présidents des Conseils de Surveillance des Banques Populaires Régionales élus par leurs pairs,
  • Cinq représentants du Conseil d’Administration de la Banque Centrale Populaire, nommés par ledit Conseil.

Le Président du Comité Directeur est élu parmi les membres dudit Comité et sa nomination est ratifiée par le Ministre chargé des Finances.

Sa mission
le Comité Directeur:

  • définit les orientations stratégiques du Groupe,
  • exerce un contrôle administratif, technique et financier sur l’organisation et la gestion des organismes du CPM,
  • définit et contrôle les règles de fonctionnement communes au Groupe
  • prend toutes les mesures nécessaires au bon fonctionnement des organismes du CPM et à la sauvegarde de leur équilibre financier.

La banque centrale populaire (BCP), l’organe central du groupe:

La Banque Centrale Populaire (BCP) est un établissement de crédit, sous forme de société anonyme à Conseil d’Administration. Elle est cotée en bourse à compter du 8 juillet 2004.

La BCP, qui assure un rôle central au sein du groupe, est investie de deux missions principales:
· Etablissement de crédit habilité à réaliser toutes les opérations bancaires, sans toutefois disposer d’un réseau propre.
· Organisme central bancaire des BPR.

A ce titre, elle coordonne la politique financière du Groupe, assure le refinancement des BPR et la gestion de leurs excédents de trésorerie ainsi que les services d’intérêt commun pour le compte de ses  organismes.

Les banques populaires régionales (BPR), organismes de proximité:

Les Banques Populaires Régionales (BPR), Banques de proximité, actuellement au nombre de 11 constituent le socle du Crédit Populaire du Maroc.
Leur mission est l’établissement de crédit habilité à effectuer toutes les opérations de banque dans leurs circonscriptions territoriales respectives, les BPR ont pour mission de contribuer au développement de leur région par la diversité des produits qu’elles offrent, le financement de l’investissement et la bancarisation de l’économie.

Elles constituent le levier du Crédit Populaire du Maroc dans la collecte de l’épargne au niveau régional, sa mobilisation et son utilisation dans la région où elle est collectée.
Les Banques Populaires sont organisées sous la forme coopérative à capital variable, à Directoire et à Conseil de Surveillance.
Leur mode d’organisation unique au sein du système bancaire leur permet d’approcher différemment leurs clients, puisque ces derniers se trouvent également être les détenteurs du capital, formant ainsi ce que l’on appelle « le sociétariat ».

Outre le fait qu’ils bénéficient des différents services bancaires, les clients sociétaires participent également à la vie sociale de leur banque (Participation aux Assemblées Générales, possibilité de siéger au Conseil de Surveillance).

% précédemment…
précédemment

Chapitre I: Evolution historique du système bancaire marocain et des trois grandes banques

Gestion des Ressources Humaines : Cas de banques: BP, BMCE, AWF

_____________________________________
[1] www.banquepopulaire.fr