Généralités sur l’e-commerce et Type d’échange B2C

By 13 April 2011

1.Généralités sur l’e-commerce
Nous allons voir quelques définitions et généralités sur le e‐commerce:

1.1. Qu’est-ce que le e-Commerce?
« Selon la définition de l’encyclopédie, On appelle « Commerce électronique » (ou e Commerce ou le ebusiness) l’utilisation d’un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales et l’échange de biens et de services entre deux entités sur les réseaux informatiques. La plupart du temps il s’agit de la vente de produits à travers le réseau internet, mais le terme de eCommerce englobe aussi le commerce interentreprises ou l’on utilise des réseaux de type E.D.I (Échange de données informatisées). Il y’a aussi des transactions électroniques sur les réseaux téléphoniques qu’on appelle le « Mcommerce » (mobile commerce) » [UNIGE 09]

1.2. Pourquoi e-Commerce?
« Grâce à sa flexibilité, sa large diffusion et au fait qu’une boutique en ligne est ouverte 24h/24 tous les jours de l’année, le commerce électronique devient chaque jour un outil de vente plus important aux yeux des entreprises modernes. Même les entreprises les plus traditionnelles exploitent désormais Internet afin de stimuler leurs ventes et se lancent dans l’aventure du commerce électronique.

Au fil des nouvelles technologies, les sites de ventes en ligne possèdent des systèmes de paiements de plus en plus sécurisés. Les sites e‐commerces étant de plus en plus contraints à une plus grande transparence quant à la non‐diffusion des informations personnelles de leurs clients. Les lignes hautes débit se sont démocratisées, et il est maintenant possible de recevoir un certain trafic à moindre coût. Grâce aux médias présents sur internet, les internautes sont mieux informés du risque totalement inexistant de commander des produits en ligne, et encore bien d’autres raisons…
Le prix est plus attractif sur Internet car les frais de fonctionnement sont moindres, (pas d’employé pour votre showroom, etc.…). La comparaison des prix de chacun des marchands peut se faire très rapidement par le biais de comparateurs de prix. Les délais de livraison proposés sont très courts (48 heures au max). Les produits peuvent désormais être réservés avant leur date de commercialisation officielle, etc. » [BUZMAN 09].

1.3. Déroulement et Processus impliqués dans l’e-commerce
Le e‐Commerce, et dans une plus large mesure le e‐business, impliquent un grand nombre de processus: navigation à la commande, gestion de la commande à l’envoi du produit, du service après‐vente au traitement des avis des clients, toutes ces étapes sont cruciales pour une société de e‐Commerce.
Les différents composants du e‐commerce
Figure02. Les différents composants du e‐commerce [ADSCOM 10].

« Pour qu’un client accède à un site de vente en ligne il faut d’abord qu’il le trouve: le référencement est si important qu’il est même devenu le nouveau nerf de la guerre sur internet. Une fois sur le site, le client devra à la fois trouver le site agréable et fonctionnel: s’il ne trouve pas ce qu’il cherche en quelques clics, le client ira ailleurs. Avec les nouvelles technologies, le client sait en permanence où en est sa commande: l’étape de la logistique est l’une des plus déterminantes de l’opinion du client…
Toutes ces étapes résument parfaitement la philosophie d’une solution e‐Commerce: prendre en compte tous les processus d’une commande pour pouvoir booster un chiffre d’affaires.

Donc les transactions de commerce électronique se déroulent généralement comme suit: un acheteur consulte un catalogue en ligne, commande un article ou un service et fournit ses informations de carte de crédit ainsi qu’une adresse de livraison. Le vendeur vérifie ensuite les informations du moyen de paiement, traite la commande et s’occupe de la livraison. » [X2ICOM 09]

1.4. c du e-commerce:
Les principales fonctions du e‐commerce sont:

  • Inscription et validation des clients et utilisateurs (gestion des profils)
  • Obtention d’un devis.
  • Conseil et catalogue électronique.
  • Gestion du panier, commandes et achat en ligne.
  • Gestion des stocks en temps réel (tableau de bord).
  • Paiement en ligne.
  • Suivi de la livraison.
  • Service après vente en ligne.

 

2.Type d’échange B2C
Le commerce électronique B to C, autrement dit, le commerce électronique grand public sur Internet est sans doute l’aspect le plus viable du commerce électronique car il permet au consommateur d’acheter directement sur Internet des biens et des services pour son usage personnel.

Dans ce type de commerce, l’entreprise peut utiliser un questionnaire on‐line qui lui permettra de mieux connaitre ses clients, d’individualiser les contrats, les offres et permettra de mieux connaitre ses clients, d’individualiser les contrats, les offres et d’accompagner les prospects de la commande jusqu’à la livraison.

Lire le mémoire complet ==> (Conception et réalisation d’une plate-forme de commerce électronique)
Mémoire de fin d’études pour l’obtention du diplôme d’Ingénieur d’Etat en Informatique
Ecole nationale supérieure d’informatique