Démarche spécifique aux P.M.E – Systèmes d’information

By 26 April 2011

Nécessités d’une démarche spécifique aux P.M.E – Section IV :
L’examen des besoins, des perceptions du comportement des gestionnaires de PME face à leur portefeuille d’applications nous indique donc l’existence d’un écart entre la demande et l’offre en système d’information.

Cette demande est d’ailleurs plus que latente dans bien des cas si l’on regarde les applications que les firmes prévoient implanter (la comptabilité des prix de revient étant l’application la plus mentionnée.

Les systèmes d’information informatisés ne peuvent prétendre jouer un rôle important en PME, sur le plan de la performance individuelle et organisationnelle, que dans la mesure ou l’on adopte une démarche plus globale permettant de répondre aux exigences de la production, du marketing et de la gestion générale de l’entreprise. Cette nouvelle démarche s’accompagne cependant de contraintes nouvelles et de risque plus élevés, car elle implique l’introduction d’une nouvelle logique dans la structure et le fonctionnement de l’entreprise.

1- Les contraintes
Ces contraintes nouvelles incluent différentes nécessités.
* La nécessité de planifier l’implantation des applications dans une optique d’intégration (gestion des ressources informationnelles) plutôt que de procéder à une informatisation à la pièce, eu égard aux liens existants entre les diverses fonctions de l’entreprise, comme le montre le schéma suivant :

* Liens potentiels entre les applications du S.I.O.

Liens potentiels entre les applications du S.I.O

 

– La nécessité d’impliquer non seulement le gestionnaire financier,mais toute la direction de l’entreprise , dans le processus de planification et d’implantation.

* La nécessité de formaliser certains processus afin de disposer de données autres que comptables(par exemple la saisie de données de production)

* La nécessité d’utiliser des outils informatiques plus aptes à intégrer les ressources informationnelles de l’organisation et à supporter la prise de décision (base de données générateurs de rapports, chiffriers électroniques ete ), tout en conservant les avantages propres à la P.E,que sont flexibilité et la rapidité de prise de décision.

2- Les risques
En matière de risques, on trouve les éléments suivants:
 Systèmes d'information Une plus grande dépendance des fonctions vitales de la firme envers la S.I.O. en particulier envers le support offert par le fournisseur ou le bureau de traitement à façon. Un plus grand investissement en ressources humaines, matérielles et financières, alors que les bénéfices des applications administratives sont moins tangibles, de et quantifiables que ceux des applications transactionnelles.

Une plus grande probabilité d’un phénomène de résistance au changement, de la part de cadre ou d’employés des secteurs autres que la comptabilité. Au niveau de l’offre, les producteurs de logiciels d’applications ne font que commencer à offrir des produits et des services qui peuvent appuyer cette nouvelle démarche de la P.E ils préfère donc se concentrer sur le marché plus rentable et encore très vaste de la petite entreprise qui s’informatise initialement par le biais des progiciels comptable de base la firme qui désire dépasser ce stade de développement au niveau de son S.I.O. devra donc compter sur une vérité de ressources, c’est-à-dire non seulement les fournisseurs (progiciels et applications sur mesure),mais aussi son propre personnel informatique (engagement d’un programmeur analyste) et surtout les gestionnaires eux –même, par le biais de l’informatique de l’utilisateur final.

Lire le mémoire complet ==> (Logiciels informatiques ( Logiciel propriétaire, non libre))