Définition de l’économie sociale

By 25 April 2011

Définition de l’économie sociale – Section 2:

Le concept d’économie sociale combine deux termes qui sont parfaitement mis en opposition:
– « Economie »: renvoie à la production concrète des biens ou des      services ayant l’entreprise comme forme d’organisation et contribuant à une augmentation net de la richesse collective.

– « Sociale » : réfère à la rentabilité sociale, et non purement économique des activités. Cette rentabilité s’évalue par la contribution au développement démocratique, par le soutien d’une citoyenneté active, par la promotion de valeurs et d’initiatives de prise en charge individuelle et collective. La rentabilité sociale contribue donc a l’amélioration de la qualité de vie et bien- être de la population, notamment par l’offre d’un plus grand nombre (d’emploi) de services.

Pris dans son ensemble, le domaine de l’économie sociale regroupe l’ensemble des activités et organismes, issus de l’entreprenariat collectif. Qui s’ordonnent autour des principes et règles de fonctionnement suivants (1):

  • Finalité de services aux membre ou à la collectivité plutôt que de profit;
  • Autonomie de gestion par rapport à l’Etat;
  • Processus de décision démocratique;
  • Primauté des personnes et du Travail sur le capital dans la répartition des revenus.

L'Economie Sociale au MarocOn peut distinguer trois types de catégories d’organisations qui composent l’économie sociale: Les entreprises coopératives, les société mutualistes, les associations.

Le tableau comparatif ci-après compare ces principaux mécanismes opérationnels d’économie sociale selon leur fonction, les types de produit et avantages, les membres, la répartition du pouvoir, les (conditions) contributions financières et affectation de surplus.(2) .
Tableau 1  Principaux mécanismes opérationnels d’économie sociale

coopérative Mutualité Association
Offre des biens ou des services à ses également sous certaines conditions à la communauté en générale Offre de services a ces membres et aux personnes a leur charge dans leur famille Offre de service a ses membres et / ou à une communauté plus large Fonction
Biens et services marchands. Les membres bénéficient de ces biens au prorata de leurs Transactions Services essentiellement non marchands. Les membres bénéficient de ces services au prorata de leurs besoins. Bien et services non marchands mais aussi de plus en plus marchandsLes membres et/ou la collectivité bénéficient de ces biens et services selon des modalités très variées. Types de produits et avantages
Personnes morales et physiques Personne physiques seulement Personnes morales et physiques Membre
idem idem Principe (une personne une voir) dans assemblée générale des membres Répartition de pouvoir
Souscription de parts de capital et/ou contributions périodiques.            Lorsque le membre quitte la coopérative, il récupère ses apports financiers. Cotisations à payés périodiquement. Lorsque le membre quitte la mutuelle, les cotisations payées ne sont pas remboursées Cotisations et/ou dans lorsque le membre quitte association, les cotisations payées ne sont pas remboursées Contributions financières
Est en partie ristournée aux membres.
Peut constituer une réserve pour améliorer les services et développer l’activité
N’est jamais distribué aux membres. Peut constituer une réserve et / ou permettre une baisse des cotisations ou une augmentation des avantages N’est jamais distribué aux membres. Doit être réinvesti dans la poursuite de l’objet social Affectations du surplus

Source, op.cit «  l’économie sociale au Nord et au Sud »  J. Defourny, P. Develtere, B. Fonteneau

Lire le mémoire complet ==> (L’Economie Sociale au Maroc)
TFE en Economie & Gestion
__________________________
(1): D’autres essais de définition complètent celle repris ci- dessus en y  ajoutant des principes et caractéristiques visant à mieux cerner l’économie sociale: économie sociale selon leur fonction, les types de produits et avantages, les membres.
(2): Dynamique d’économie sociale, pratique locale et rôle des aides extérieurs, une analyse à la lumière des nouvelles pratiques  associatives en Afrique) partie III, J. Defourny , B. kervyn, G. Weickmans; Mars 1998.
– l’entreprise de l’économie sociale fonde ses activités sur les principes de participation, de le prise en charge et de la responsabilité individuelle etcollective plutôt que la dépendance. Ces activités répondent à des besoins socio-économiques identifiés par la communauté, font souvent appel à un financement mixte( subvention, contributions des usagers, etc..), produisent des emplois mais qui entraînent aussi une socialisation, unesolidarité et unecohésion sociale, des activités dont l’offre et la demande sont définies et organisées par les usagers et personnes qu’y travaillent.