Population et infrastructure à Meknés-Tafilalet

By 7 March 2011

2- Population et infrastructure

a- Population

La région concerne compte 2100.000(11) habitants (2004), environ 6,5% de la population totale du Royaume, avec une densité de 26,4hab/km2n ainsi le taux d’activité local est de 49,2% et le taux de chômage total de 10,9%.

  • Développement urbain :

Le taux d’urbanisation dans la région Meknés-Tafilalet atteint 50,7% proche de la moyenne national (51,4%).
Les villes se répartissent inégalement selon la taille. En effet, Meknès (477.00habitants, selon les estimations de 203) assure des services important et atteint un degré de « centralité » qui la classe parmi les « métropoles » nationales.
L’influence de la ville de Meknès est relayée par quatre ville moyennes : Errachidia (85.000 hab.), Khénifra (77.000hab) , Azrou (47000 hab.) et Midelt (50000hab)12.

Les autres villes, de petite taille (moins de 20000hab) ; ont un rôle purement local. La région compte une trentaine de villes parmi lesquelles on peut citer Moulay driss Zerhoun, Moulay Ali chérif (Riss Ani), Ifrane, El-Hajeb, Sebâa Yonne, Ain Taoujdat ; M’rirt et Erfoud. Elles sont presque toutes situées le long des trois axés routiers principaux.

(11)– monographie régionale 2004.

b- Infrastructure

On s’intéresse ici sur trois éléments essentiels qui sont ; l’enseignement, la formation professionnelle et le transport.

  • L’enseignement ;

en plus des enseignement primaires et secondaire, la région Meknés-Tafilalet a donnait une importance à l’enseignement supérieur qu’est considéré comme un miroir des pays, ce dernier contient un réseau universitaire dense, en effet ; on trouve :
– l’université Moulay Ismail qui regroupe quatre facultés (faculté des sciences, faculté des lettres et science modernes, faculté des sciences
– juridiques économiques sociales et la faculté des sciences et techniques), l’Ecole Supérieur de Technologie (EST) et l’Ecole.
– nationale d’Arts et métiers (ENSAM).
– L’université Al Akhwayn (université anglophone) et l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès (ENA) deux institutions de renommée international.

  • Formation professionnelle :

Meknés-TafilaletUne formation diversifiée un réseau d’établissements de formation professionnelle performant géré par la direction régionale de l’Office de formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).
L’office de formation professionnelle, outre la formation diplômant multidisciplinaire qu’il dispense au profit des étudiants de la région, assure également une formation continue de qualité adapté aux besoins des entreprises.

Plusieurs établissements privés de formation importés à travers toute la région, viennent enrichir et diversifier l’offre publique.

  • Transport :

De par sa position géographique, la région économique de Meknés-Tafilalet, constitue un trait d’union entre le nord et le Sud du pays, ainsi qu’entre l’est et l’Ouest, ce qui contribue à accroître l’importance de son réseau routier.
En effet, ce réseau joue un rôle primordial dans la circulation des hommes et l’animation des mouvements d’échanges, aussi bien entre les divers parties de la région qu’entre cette dernière et les autres parties du Royaume.
La longueur total du réseau routier de la région de Meknés-Tafilalet est de 6000km de route soit environ 10% du réseau national ainsi 353358 km(13) sont revêtus.

(12)– source CRI « investir dans la région Meknés-Tafilalet » p.14
(13)– source : direction régionale du ministre de l’équipement Meknés 2001 ; haut commissariat au plan.

Sa répartition par unité géographique de la région se présente dans le tableau.
En plus des routes, on trouve les chemins de fer qui ont des liaisons directes avec les villes de Casablanca, Tanger et Oujda.

Section II: Le Rôle des PME dans le tissu économique et social
Chapitre II: La réalité du poids des PME dans le développement local à Meknès-Tafilalet
Deuxième partie: L’analyse de PME dans le développement local

Lire le mémoire complet ==> (Développement des NTIC au Maroc : Apport économique et contraintes)
Mémoire de Licence en Sciences Economiques
Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales