Logique du merchandising et libre service

By 14 March 2011

Logique du merchandising – Section 2
L’arrivée brutale du libre service a amené quatre grands changements au niveau du produit, du consommateur, du producteur et du distributeur.

I- Modification concernant le produit: [1]
En libre service, le produit doit être son propre vendeur, d’où une transformation progressive du packaging (emballage)- dont le rôle fondamental est motivé le consommateur à choisir un produit par l’attirance de son aspect et l’explication de façon claire et simple le mode de son emploi-et du packing (suremballage par plusieurs unités).

Les contenances des produits ont également évolué vers des grands formats plus raisonnables et mieux adaptés à la taille des foyers.

II- Modification concernant le consommateur: [2]
Lâché dans un univers de signes , le consommateur doit être capable de « lire » le linéaire comme le sommaire d’un livre , comme un catalogue.

Il doit comprendre les différentes classifications (rayons , familles, sous –familles, catégories) puis exercer son jugement entre les produits ( prix , qualité , marque…).

III- Modification concernant le producteur: [3]
Au fur et à mesure de la montée en puissance du commerce moderne, les industriels se sont, peu à peu, trouvés confrontés à des centrales d’achat de plus en plus directives.

Le représentant ou vendeur, a dû se transformer en merchandiseur, dont le rôle n’est plus de vendre mais d’assurer le bon fonctionnement de la présence produit, la bonne mise en place des promotions et le bon linéaire.

IV- Modification concernant le distributeur: [4]
La distribution est devenue une industrie qui cherche les gains de productivité. Pour cette raison, le distributeur vise à optimiser ses frais de mise en rayon, donc équilibrer le linéaire par une répartition logique.

Modification concernant le consommateurEn outre, un autre phénomène de mutation s’est inscrit dans le métier du distributeur: c’est le facteur financier, car les sommes énormes encaissées chaque jour par les grandes surfaces, comptant, donnent lieu à des bénéfices financiers non négligeables avant de servir à payer les fournisseurs.

Chapitre 1: Approche conceptuelle du merchandising
Parite II: Le merchandising: Approches et techniques

Lire le mémoire complet ==> (Merchandising des grandes surfaces de distribution: comportement d’achat)
Mémoire de fin d’études pour l’obtention d’une licence – Economie d’entreprises
Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales

_________________________________________________________
[1] Alain WELLHOFF, Jean –Emile MASSON, op.cit, p 11.
[2] Idem p11, 12.
[3] Idem p12.
[4]Alain WELLHOFF, Jean –Emile MASSON, op.cit, p12.