La présentation des marchandises : horizontale et verticale

By 15 March 2011

II- Présentation des marchandises :

La présentation des marchandises est une des variables du merchandising qui représente un outil de productivité dont les distributeurs ont grandement besoin pour améliorer leur rendement respectif dans les marchés actuels.

La conception des présentations mieux adaptées aux besoins des consommateurs influe efficacement sur le comportement du consommateur.

Une présentation des marchandises efficace doit[1]:

«Arrêter» le client, la clarté de l’offre permet d’atteindre cet objectif.
«Orienter» son choix en le séduisant.
Le «tenter» en lui présentant de façon successive des produits d’achat par impulsion et des produits d’achat planifié.
Le « faire acheter » en facilitant la préhension des produits.

1- Présentation horizontale:

consiste à aligner les produits les uns à la suite des autres sur toute la longueur d’une étagère, par famille de produits. L’inconvénient majeur de ce système est la mauvaise visibilité des sous familles[2].

2- Présentation verticale :

groupe au contraire, les produits d’une même famille les uns des autres sur toutes les étagères. La ménagerie a ainsi tous les éléments du choix devant elle ; elle n’a jamais à revenir sur ses pas, car elle voit une à une les familles exposées[3].

3- Niveaux de présentation [4]:

  • Niveau des pieds : c’est la partie basse de la gondole, ce niveau est surtout réservé aux gros conditionnements, c’est le moins favorable.
  • Niveau des mains : il faut distinguer le niveau des mains bas proche du niveau des pieds, très peu favorable mais fait pour les produits indispensables, produits complémentaires et les accessoires difficiles à ranger.

Présentation des marchandises

Le niveau des mains haut plus proche du niveau des yeux, meilleur car facilement accessible. Il faut y ranger les produits dont la demande spontanée est élevée.

  • Niveau des yeux : ce niveau contient les produits à achat d’impulsion, produits nouveaux, à forte image de marque, à forte notoriété, et les produits rentables.
  • Niveau du chapeau : les produits dont le packaging est suffisamment évocateur pour être repérer de loin peuvent être rangés à ce niveau.

L’implantation du mobilier dans le magasin, puis l’implantation des produits dans le mobilier sont deux parties fondamentales nécessaires à l’exposition des produits dans un magasin. De plus, on a détaillé la façon de son emplacement dans une surface de vente en fonction d’un certain nombre de critères (le rayon, linéaire…).

D’où, l’axe suivant portera sur l’animation du point de vente (la mise en valeur des produits et du magasin).

Section 2: Paramètres d’implantation
Chapitre 2: Techniques de merchandising
Parite II: Le merchandising: Approches et techniques

Lire le mémoire complet ==> (Merchandising des grandes surfaces de distribution: comportement d’achat)
Mémoire de fin d’études pour l’obtention d’une licence – Economie d’entreprises
Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales

_____________________________________________
[1] Gaulin, Laroche, McDougall, Mason, Mayer, Ezell, op.cit, p 485.
[2] Joel JALLAIS, Jacques ORSONI, André FADY, op.cit, p 342.
[3] Idem, p 343.
[4] Alain WELLHOFF, Jean- Emile MASSON, op.cit, p 107,108.