L’approche méso-économique, la méso-analyse et la compétitivité

By 24 March 2011

L’importance d’une approche méso-économique – Paragraphe 3:

Les développements de l’économie industrielle ont eu un rôle significatif dans l’évolution des notions de compétitivité et de concurrence. En effet, avec l’analyse du système productif et ses multiples découpages, en tranches, secteurs ou filières de production, la notion de compétitivité à revêtu une signification nouvelle.

Mais, qu’est ce que c’est que l’approche méso-économique d’abord ?

A)- Un bref aperçu sur l’approche méso-économique :

La méso-analyse est une approche dont le but est de concilier entre l’approche micro-économique , qui se base sur les unités (entreprise, consommateur, …) pour expliquer les mécanismes économiques, et l’approche macro-économique qui, partant des grandeurs marco-économique (les agrégats: PIB-FBCF…) essaye de voir l’effet sur les acteurs.

La méso-analyse se situe donc à un niveau intermédiaire, autrement dit, elle analyse de façon simultanée «les deux niveau d’analyse (micro et macro) et considère les unités comme les éléments d’une globalité qu’elles influencent et dont l’étude de la logique est le seul moyen de comprendre leur propre fonctionnement: les agents sont donc saisis «en situation», au sein des structures dans lesquelles ils s’insèrent et qu’ils modifient par des comportements d’actions et de réactions» ([1]).

entreprise - consommateurIl s’agit donc d’une analyse plus adaptée a une appréciation et une appréhention viable du caractère dynamique et évolutif du concept de compétitivité, ce qui apparaîtra davantage dans les apports de cette approche à l’étude de la compétitivité .

B)- Les apports de la méso-analyse à l’étude de la compétitivité :

L’approche micro- économique, en excluant l’entreprise de l’ensemble du système productif, ne permet pas de saisir la croissance, et donc la compétitivité, de cette entreprise. De son côté, la vision macro-économique globalisante, en donnant plus la primauté à l’environnement qu’au comportement des entreprises, reste insuffisante ci elle seule pour appréhender la dynamique du système productif et les relations qui se nouent entre ses composantes.

L’approche méso-économique présente l’avantage d’être «une analyse générale, aussi bien au comportement des firmes qu’à la politique industrielle d”état, aussi bien à la stratégie des firmes qu’au positionnement du système productif dans l’économie mondiale» ([2]).

L’approche méso-économique permet ainsi une appréhension de la compétitivité a deux niveaux, celui de l’entreprise et celui de la nation. Une telle appréhension est faite à travers l’analyse de la nature des rapports existant entre les entités (entreprises, groupes, branche, secteurs, filières…) formant le système productif.

Par ailleurs, une telle approche permet l’intégration de notions plus «réalistes» dans l’analyse de la compétitivité, comme celles de « pouvoir», de « stratégie», « structure» absente, dans les approches micro et macro économique.

Conclusion de la section 1:

Nous avons essayer de donner quelques précisions sur le concept du compétitivité. On peut remarquer à ce niveau que malgré l’usage courant de ce concept tant par les responsables d’affaires que politique, il ne fait presque jamais l’objet d’une définition précise, satisfaisante et universelle. C’est ainsi que chaque auteur qui s’intéresse à ce sujet propose sa propre définition ; devant la diversité des définitions proposées, nous distinguons deux approche que nous qualifions de la manière suivante :

* Une approche classique
* Et une approche moderne.

Section I: la compétitivité: de quoi parle-t-on?
Chapitre I: La compétitivité
La première partie: Qualité et compétitivité de l’entreprise marocaine

Lire le mémoire complet ==> (La qualité comme facteur de compétitivité dans l’entreprise, Cas: Secteur Textile-Habillement)
Mémoire de fin d’études – Option: Economie & Gestion
Faculté de Sciences Juridiques, Economiques et Sociales
______________________________________________
[1] -Y.MOERVAN: « Fondements d’économie industrielle» économica 1985, p194.
[2] -L.HANANE: « L’approche méso-économique» cours de l’analyse des systèmes productifs, 2ème GES/Au: 1992-1993.