La distribution moderne : phases de développement – Merchandising

By 13 March 2011

IV- Les grandes phases de développement de la distribution moderne [1]:

La distribution au Maroc est restée durant une longue période traditionnelle, le changement de son paysage est dû à l’introduction de nouvelles formes de distribution de masse et l’implantation à un rythme croissant des grandes surfaces.

Cette évolution peut être résumée en quarte grandes périodes principales:

Ø Les années soixante: durant cette période les deux formes de distributions traditionnelles et modernes coexistaient et se complétaient, les autorités publiques voulaient d’une part maintenir les formes de distribution traditionnelle sur lesquels tablaient l’économie de pays et d’autre part encourager l’établissement de nouvelle formes de distribution moderne introduites avant l’indépendance.

Ø Les années soixante-dix: cette décennie a été marqué par la promulgation de plusieurs textes qui réglementaient le commerce notamment, la loi N° 008/71 du 12/10/1971 sur la réglementation et le contrôle des prix et des conditions de détention et de vente des produits, suivie par la loi N° 009/71 relative aux stocks de sécurité.

Cette législation s’est intéressée particulièrement à la protection du consommateur, en mettant en place les bases d’une réglementation des pratiques anti-concurrentielles:
Refus de vente, les ventes discriminatoires, les ventes avec primes. La loi N° 1-73-210 du 02/02/1973 et le décret du 08/03/1973 sur la marocanisation, qui avaient pour objectif de faire participer les marocains à la gestion de certaines activités se sont traduits, à contrario, par la fermeture des grandes surfaces dont le capital était détenu par des étrangers.

Ø Les années quatre-vingt: après une décennie marquée par l’intervention des pouvoirs publics, dans ce qui est convenu d’appeler l’assainissement des circuits de distribution, la décennie quatre vingt a connu un désengagement progressif de l’administration et une certaine libération du commerce en libre service, principalement dans les grandes villes du royaume: Casablanca, Rabat, Marrakech et Agadir[2].

Ø Les années quatre vingt dix: ce n’est qu’à partir de ces années que l’on va assister à l’émergence des grandes surfaces, notamment des grandes chaînes de distribution nationale ou à participation étrangère qui ont pénétré progressivement le marché national[3].

Le tableau suivant représente les principales enseignes partageant le marché de la grande distribution au Maroc:

La surface Date de création Implantation dans le territoire: Le C.A Secteur d’activité:
Grandes surfaces,  marjan Crée en 1990 12 villes 7.5 Milliards de DH (selon 2008) Alimentaire et non alimentaire
Metro, Grandes surfaces de distribution Crée en 1991 7 villes 2600 Millions de DH (selon 2004) Alimentaire et non alimentaire
Grande surface de distribution - Le merchandising Crée en 1998 8 villes 200 Millions de DH (selon 2005) Alimentaire et non alimentaire
Grande surface de distribution - Le merchandising Crée en 1986 8 villes 1.1 Milliards de DH (selon 2008) A prédominance alimentaire
Grande surface de distribution - acima Crée en 2002 13 villes 1804.7 Millions de DH (selon 2007) A prédominance alimentaire
hanouty, Grande surface de distribution Crée en 2006 ————- 50 Millions de DH (selon 2007) A prédominance alimentaire

Source: Données recueillies de yabiladi. Com/article – économie-8.html.

Conclusion :

Durant ce chapitre on a essayé de mettre en évidence les différentes phases de l’évolution du commerce au Maroc: le passage du souk au marché urbain puis l’apparition des petites boutiques et les épiceries et enfin l’introduction des surfaces de distribution, reste à savoir l’attitude du consommateur marocain face à cette amalgame de formes de vente, chose qui fera l’objet du chapitre suivant.

Section 2: Apparition du commerce moderne au Maroc
Chapitre 1: l’évolution du commerce
Partie I: Evolution du commerce et des habitudes d’achat du consommateur

Lire le mémoire complet ==> (Merchandising des grandes surfaces de distribution: comportement d’achat)
Mémoire de fin d’études pour l’obtention d’une licence – Economie d’entreprises
Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales
____________________________________________________
[1] Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Etude sur les grands magasins, Février 2002, p 6.
[2] Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Etude sur les grands magasins, Février 2002, p 6.
[3] Idem, p 6