Conclusion générale: Le développement des NTIC au Maroc

By 7 March 2011

Conclusion générale :

Dans le cadre du présent travail, nous avons intéressé sur le développement local, les systèmes de production local et leurs relations dialytiques avec les petites et moyennes entreprises.

Certes, les objectifs initiaux assignés au développement local restent courageux et admissibles au niveau théorique, mais la réalité reste plus loin de ça.

Cependant, l’analyse de la réalité démonte la persistance d’un ensemble de contrainte :

– la faible degré de décentralisation. En effet, les collectivités locales au Maroc demeurent des instances à compétences administratives et à organes consultatifs, ce qui les empêche d’assurer pleinement leur rôle en matière de développement local.
– la faible formation des élus locaux. La majorité d’eux ne dispose pas des compétences nécessaires à la gestion optimale des affaires locales.
– L’environnement contraignant des PME et des entreprises en général (faiblesse du système financier, lourdeur de la fiscalité, complexité des rouages administratifs, etc….).
– -la structure traditionnelle de la majorité des PME liée surtout à la mentalité rigide des entrepreneurs.

Ainsi, les initiatives prises par les pouvoirs publics de lancer l’idée d’expérimentation de la PME au Maroc sont très louables, dans ce contes les PME souffrent de multiples difficultés qui sont d’un coté relatives à la structure organisationnelle, de l’autre coté relative à la limite de sa relation avec l’extérieur.

En autre, l’initiative marocaine du système de production local n’atteinte pas ses fruits au niveau réaliste, en se sens pour qu’un bon fonctionnement des SPL, il faut qu’une coopération transparente entre les entreprises et les organismes de formation et de recherche ; en effet, en l’absence d’un réseau de PME-PMI motivées, actives et fortement liées à leurs territoire, on ne peut parler de SPL.

conclusionLa réussite de la stratégie du développement local est lié de l’approfondissement du processus de décentralisation des compétences et des moyens des collectivités locales et la mobilisation de tous les acteurs locaux (entreprises, collectivités locales, administration publiques, organismes professionnels, universités et contre la recherches etc…).

Le développement local exige un processus continu de changement afférents à tous les niveaux et aspects de la vie sociale : économie, droit, institutions, comportements, attitudes etc…

Ainsi, la réussite de la PME, dans notre pays, n’est ni aisée, ni de courte durée, il faut beaucoup de volonté de la part de tous. Il faut un grand souffle.

Nous constatons que de gros efforts sont investis en matière de volonté politique, économique et technique, mais nous omettons d’insister sur le côté culturel, administratif et humain.

Lire le mémoire complet ==> (Développement des NTIC au Maroc : Apport économique et contraintes)
Mémoire de Licence en Sciences Economiques
Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales