La banque au Maroc face aux défis de la mondialisation financière

By 20 March 2011

Les banques marocaines et la mondialisation financière

Université Moulay Ismail – Meknès
Faculté de Sciences Juridiques,
Economiques et Sociales

Option: Finance

Mémoire de fin d’études sous thème:

La banque au Maroc face aux défis De la mondialisation financière.
La banque au Maroc face aux défis De la mondialisation financière

Encadré par: Dr. My Ali RACHIDI

Préparer par:
I. Driss & C. Fadwa & A. Hanane & H. Fatima-Azzahra

Année universitaire
2009 /2010

Sommaire:

  • Introduction:
  • Chapitre I: les mutations financières.

§ Section 1: Visage de la mondialisation financière.

      • Section 2: Les mutations d’ordre national.
  • Chapitre II : Le comportement des grandes banques au Maroc face au nouveau monde financier.
      • Section 1: Aperçus sur les grandes banques au Maroc
      • Section 2: Présentation des trois grandes banques au Maroc
  • Chapitre III:
      • Section 1: Les adaptations structurelles.
      • Section 2: Les adaptations fonctionnelles.
  • Conclusion:
  • Bibliographie:

Introduction:
Le secteur bancaire présente dans tous les pays des caractéristiques spécifiques d’environnent qui influent directement sur son activité.

Suivant le degré d’ouverture de chaque pays, on se situe à des stades divers d’évolution d’une profession qui, dans l’ensemble a connu de profondes mutations ces dernières années.

A l’heure de la mondialisation et de la globalisation financière, la plupart de pays industrialisés ou en voie de développement ont été amènes à modifier substantiellement leur organisation bancaire.

Le Maroc, pays largement ouvert sur l’extérieur n’a pas échappé à la règle pour les mêmes raisons et pour d’autres considérations internes liées.

Avec la montée de la mondialisation, les Etats ont pris conscience de l’importance de la banque dans la prospérité de leurs économies, et par conséquents de leurs nations, ce qui a conduit à la libération croissante de l’activité bancaire et son ouverture sur le monde extérieur, chose qui va accentuer de plus en plus la concurrence internationale. Ce phénomène conduira, selon la majorité des économistes, à la disparition du tiers des banques du monde, le deuxième tiers est amené à appliquer une mise à niveau pour se préparer à l’échéance.

La nouvelle configuration du secteur bancaire marocain est le produit de l’évolution passée, évolution qui a connu bien des bouleversements au cours des années 90 et qui n’est sans doute pas achevée.

Le processus de concentration et de regroupement des firmes bancaires et la recherche d’un positionnement sur l’échiquier régional et international qui s’opèrent aujourd’hui, sous les fais de la globalisation ne manquera pas de reformer substantiellement l’organisation bancaire et de modifier en profondeurs le paysage financier national dans son ensemble.

Aussi dans la même perspective, la mondialisation de l’économie, l’évolution de la technologie a obligé le système bancaire et financier du Maroc à se réformer. D’où la nécessité d’un équilibre budgétaire, d’un système bancaire organisé aux fins de promouvoir l’épargne et l’investissement pour garantir la survie, la croissance et le développement des banques.

Le secteur bancaire connaît aujourd’hui une phase de transition. Les réformes qui touchent ce secteur ne sont pas encore achevées et celles en place n’ont pas encore produit tous les effets attendus.

Il faut noter que les réformes au Maroc ont suivi avec un certain décalage les réformes européennes, ce qui pourrait se traduire, comme en Europe, par un laminage des marges et une concurrence de plus en plus forte.

Aussi, les banques marocaines devraient-elle à l’avenir consentir d’importants efforts aux niveaux stratégique, organisationnel et de gestion pour s’adapter aux nouvelles donnes et préserver des taux de rentabilité satisfaisants.

Les banques commerciales devraient faire face à un double défi:
Ø L’évolution rapide du cadre régissant l’activité bancaire au Maroc vers une libéralisation plus poussée.
Ø L’ouverture graduelle du système financier marocain à la concurrence étrangère.

C’est autour de ces différentes optiques du SBM que nous allons puiser notre réflexion tout au long de cette étude. Examinant successivement les idées maîtresses qui feront l’objet de 3 chapitres à savoir:
– Chapitre I : Mutations financières: au niveau national et international.
– Chapitre II: Comportement des banques face à ce nouveau monde financier.
– Chapitre III: Les adaptations aux défis et perspectives du secteur bancaire marocain.

Sommaire :

  1. La mondialisation financière: Définition et caractéristiques
  2. Globalisation financière, Comité et accords de Bâle I
  3. Les accords de Bâle II: Objectifs et Structures
  4. Le cadre institutionnel et juridique du système bancaire
  5. La libéralisation des activités bancaires
  6. Aperçus sur les banques au Maroc
  7. La banque populaire – Groupe Banque Populaire du Maroc
  8. La banque marocaine du commerce extérieur BMCE
  9. ATTIJARIWAFA BANK: historique, Organisation…
  10. Les stratégies des banques BP, BMCE et ATTIJARIwafabank
  11. Clientèle ciblée des grandes banques
  12. La gestion des ressources humaines dans les banques
  13. Gestion des risques bancaires: liquidité, crédit…
  14. Marketing bancaire de BP, BMCE et Attijariwafa Bank
  15. Etat actuel du secteur bancaire marocain 1993-2005
  16. La banque populaire bp: Présentation et Histoire