Analyse de la compétitivité en terme de coûts de production

By 24 March 2011

La compétitivité : des déterminants multiples – Section III:

La compétitivité a fait l’objet, depuis quelques années, de nombreux travaux de recherche aussi bien académiques, économiques et politiques économiques.

L’analyse des fondements théoriques et méthodologiques de la compétitivité a révélé le caractère multidimensionnel de ce concept, plusieurs éléments entrent en jeu pour spécifier les entités performantes et compétitives, mais la compétitivité est directement de fait des entreprises. En effet , une économie est compétitive à travers les échanges des productions des entreprises.

En fait, la compétitivité d’une entité économique (entreprise, industrie, nation) est le résultat de l’interaction complexe d’un ensemble varié de facteurs; les uns se présentant comme des données ou des contraintes «en termes» à l’entité considérée, les autres comme des variables susceptibles d ‘être infléchis par l’action du décideur.

Le prix compte parmi les déterminants les plus significatifs de la compétitivité reflétant les conditions ayant été à la base de la production et la commercialisation du produit considéré. Aussi, les éléments qui entrent dans la formation du prix sont primordiales dans l’analyse des déterminants de la compétitivité.(paragraphe I)

Cependant, le prix n’est pas le seul déterminant de la compétitivité , un ensemble d’éléments vient en effet, s’y ajouter pour caractériser l’issue ultime de la compétitivité ( paragraphe II).

Paragraphe I: L’analyse en terme de coûts de production : le rôle du prix :

La compétitivité des entités économiques, les entreprises surtout, est déterminée par le niveau des coûts de production de leurs produits.

Ces coûts ont un impact considérable sur la formation des prix.

Les composantes du coût de production sont alors les déterminants principaux des prix et par vois de conséquence, de la compétitivité. Ces composantes sont pour l’essentiel les matières, ou intrants, les frais financiers, les coûts en mains d’œuvre, ces dernières représentent en effet le poste de loin le plus pesant de coût en industrie.

Néanmoins, l’analyse en terme de coûts de production ( les coûts de main d’œuvre surtout) requiert la prise en considération du rôle non moins important que peut jouer la productivité dans la formation du prix.

A)- Les coûts d’utilisation des ressources :

La compétitivité d’une entreprise, comme d’une nation, dépend dans une large mesure du coût des ressources (matières premières, énergie, population active, …) joue à ce titre un rôle considérable dans l’utilisation de ces ressources à un coût relativement bas.

Toutefois, l’évolution de l’économie mondiale a fait que le prix des matières ne diffère pas beaucoup d’un pays à l’autre, contrairement aux coûts de main d’œuvre. En effet, la différence des matières nécessaires à la production, dont les prix ne diffèrent pas énormément d’un pays à l’autre, les coûts de mains d’œuvre offrent des écarts considérable, ils sont ainsi l’une des données internationalement comparables les mieux enregistrés.

1- Les coûts de mains d’œuvre: un poids considérable :

Occupant une place considérable dans la majorité des pays, et constituant l’élément le plus important des charges d’une entreprise, le travail est un facteur de production déterminant pour la compétitivité. Les coûts de main d’œuvre, surtout pour l’industrie manufacturière, sont alors une variable à prendre en compte dans toute l’analyse de la compétitivité.

En effet, les coûts de main d’œuvre sont l’élément de coûts de loin le plus important de l’industrie, ces charges et leurs variations exercent une influence prédominante sur la constitution des prix.

L’appréciation des différences de coûts de la main d’œuvre entre les pays et les industries pose cependant, les problèmes concernant la composition et la structure de la population salariale (niveau de qualification, sexe; âge,..) d’une part, et les conditions d’emploi (niveau de rémunération) de cette population d’autre part.

Il est donc nécessaire pour aborder une comparaison sur la base des coûts de la main d’œuvre de « situer les principales différences entre pays dans la composition et les conditions d’emploi de la mains d’oeuvre »

2- Les coûts de la main d’œuvre et la compétitivité :

l’appréciation de l’impact des coûts compétitivité de la main d’œuvre sur la compétitivité industrielle est (réalisée a travers l’utilisation d’un certain nombre de critères représentant ces coûts.

Généralement, on utilise les coûts ou rémunération horaires de main d’œuvre dans les industries manufacturières. En intégrant la durée du travail, et en exprimant ces coûts sur une base annuelle, les écarts entre pays se réduisent. En effet, d’une manière générale du moins en Europe, c’est dans les pays à faible coût que la durée du travail est la plus longue.

productivité et compétitivitéL’utilisation du taux de croissance du coût de la main d’œuvre permet de situer l’analyse dans une perspective dynamique, facilitant l’appréciation de l’évolution dans le temps du niveau de la compétitivité plein de chaque pays par rapport aux autres.

Le troisième critère pour apprécier l’impact des coûts de la main d’œuvre sur la compétitivité et non la moins important reside dans les coûts unitaires de main d’œuvre et celui de la productivité.

La nature de lien entre les coûts de la main d’œuvre et la compétitivité est donc modifiée par l’introduction de la productivité. En fait, ce lien est loin d’être aussi univoque qu’on pourrait le penser à priori.

La productivité constitue un élément tout aussi déterminant puisqu’elle contribue avec les coûts de la main d’œuvre (ou coût salarial par unité produite).

Nous arrivons ainsi au rôle central de la productivité dans toute étude sur la compétitivité coût en général, et plus précisément dans les analyses relatives à la compétitivité.

B)- L’efficacité d’utilisation des ressources :

Le rôle de la productivité :

La productivité est un facteur essentiel de compétitivité, elle permet en effet de mesurer l’efficacité avec laquelle la main d’œuvre est utilisée. Un coût de main d’œuvre relativement élevé peut être alors compensé par une productivité relativement élevée.

Nous commençons par présenter un bref aperçu sur la notion de productivité et ses déterminants, après, on va voir l’impact de la productivité sur la compétitivité, à travers son lien avec le coût de main d’œuvre unitaire.

1- La productivité: quels déterminants :

La productivité du travail est généralement définie comme étant la valeur des biens produits par heure de travail, ou « la valeur ajoutée du secteur manufacturier ».

Il s’agit donc de la valeur ajoutée à la production réalisée par un travailleur, une telle valeur dépend de plusieurs facteurs.

La productivité du travail est avant tout influencée par l’état et le niveau de développement de l’industrie en question et de l’infrastructure d’ensemble. En effet, le degré de perfectionnement des machines et à des usines détermine dans une large mesure le degré d’efficacité » de l’utilisation de la main d’œuvre.

Une amélioration de la productivité passe donc par une remise en vigueur et une rénovation des équipements une telle opérations nécessitant des investissement soutenus.

Cependant, la productivité du travail est d’abord déterminée par des éléments se rapportant au travail lui-même. En effet « quelle que soit l”utilisation de la production avancées , le volume, le coût et la qualité de la production dépendant dans une large mesure de la disponibilité, de la qualification et d’une formation professionnelle convenable de la main d’œuvre.

Les conditions de travail de la main d’œuvre et l’état sanitaire général de la population active est en outre un élément d’une importance considérable pour la productivité de la main d’œuvre.

2- Productivité et compétitivité: le rôle du coût de la main d’œuvre :

L’analyse de l’impact des coûts de la main d’œuvre sur la compétitivité requiert la prise en compte du rôle conjugué du coût d’utilisation et de l’efficacité avec laquelle cette main d’œuvre est utilisée; ou dit autrement; la productivité.

En fait, le véritable critère d’évaluation de l’impact des coûts de la main d’œuvre sur la compétitivité reste le coût de la main d’œuvre unitaire, ce coût permet comme nous l’avons dit, une prise en compte de l’effet conjugué sur la compétitivité industrielle, du coût de la main d’œuvre et de productivité.

La variation du coût de la main d’œuvre unitaire peut être le fait d’une variation soit du coût de la main d’œuvre soit de la productivité.

Cette variation a un impact important sur la compétitivité industrielle qui permet de suivre les variations de la compétitivité coût dans chaque pays.

Toutefois, l’impact de la productivité sur la compétitivité industrielle ne se limite pas, au seul effet sur la compétitivité prix. La compétitivité peut s’avérer une source non négligeable de la dynamique industrielle en favorisant l’innovation et le développement des avantages hors coûts.

En effet, les gains de productivité favorisent l’intégration d’innovations dans les produits crées comme dans les procédés de production dans la mesure où ils stimulent l’accumulation du capital et le développement des technique: nous arrivons ainsi à la question des déterminants, autres que le prix de la compétitivité.

Section III : La compétitivité : des déterminants multiples:
Chapitre I: La compétitivité
La première partie: Qualité et compétitivité de l’entreprise marocaine

Lire le mémoire complet ==> (La qualité comme facteur de compétitivité dans l’entreprise, Cas: Secteur Textile-Habillement)
Mémoire de fin d’études – Option: Economie & Gestion
Faculté de Sciences Juridiques, Economiques et Sociales