Synthèse des rapports sur le classement des pays en matière de TIC

By 7 February 2011

V . Synthèse des rapports sur le classement des pays en matière de TIC
V.I. Selon le rapport du FEM

C’est la Suède qui arrive en tête de liste du rapport regroupant 133 pays, devant Singapour et le Danemark, qui occupait le sommet du classement depuis trois ans.

Les autres pays nordiques continuent de figurer en bonne place dans le classement NRI 2009-2010, la Finlande, la Norvège et l’Islande aux 6ème, 10ème et 12ème positions respectivement.
En Asie, plusieurs pays figurent au top 20 de l’indice global. Il s’agit de Singapour (2ème), de Hong Kong (8ème), de Taiwan (11ème) et de la Corée du Sud (15ème). La Chine et l’Inde, souvent encensées pour leurs efforts en matière de nouvelles technologies, n’occupent que la 40ème (gagnant 16 places) et la 43ème place  respectivement.
Au niveau du monde arabe, les Emirats Arabes Unis se confirment à la 23ème position.

Ce résultat est dû, en particulier, aux efforts du gouvernement et des professionnels dans le domaine de la qualification et au climat de transparence entre organisations gouvernementales, non gouvernementales et le secteur privé. A remarquer par ailleurs l’amélioration continue des classements du Bahreïn (37 au 29ème), de l’Arabie Saoudite (40 au 38ème).Les pays comme la Jordanie (du 44 au 44ème), l’Oman (50 au 50ème), du Qatar (du 29ème au 30ème rang) n’ont pas progressé.

premiers pays en matière de TICDe son côté, le Maroc se positionne au 88ème rang parmi les 133 pays retenus, reculant de 2 rangs par rapport à l’année dernière. Il est devancé par de nombreux pays de la région comme la Tunisie (39ème au niveau mondial et 1ère en Afrique), l’Arabie Saoudite (38ème), la Jordanie (44ème), Oman (50ème) et l’Egypte (70ème).

L’Afrique subsaharienne quant à elle renferme la majorité des pays (Burkina Faso, Cameroun, Burundi, Zimbabwe, Tchad…..) se trouvant en bas de l’échelle par contre certains pays de l’Afrique subsaharienne se sont distingués en réalisant certains progrès dans le domaine des TIC et sont même mieux classés que le Maroc quand bien même certains ont reculé dans le classement par rapport à l’année dernière ; il s’agit de l’Île Maurice (du 51 au 53ème), de l’Afrique du Sud (du 52è au 62ème), le Sénégal (du 80è au 75ème), le Botswana (du 77 au 86ème).

Tableau 7:  Evolution du classement des 5 premiers pays en matière de TIC selon le FEM depuis 2004.
premiers pays en matière de TIC

Pays
Taille de l’échantillon
Variation (2009-2010)
Suède
Singapour
Danemark
Suisse
Etats-Unis

Source: rapport 2010 du FEM

V.2. Selon le rapport de l’UIT:

Selon ce rapport, c’est encore la Suède arrive au premier rang et ce pour la deuxième année consécutive. Les dix premiers pays du classement dans ce rapport font partie, à part le Japon et la Corée du Sud, de l’Europe. Ces pays dans l’ordre du classement 2008 sont: la Suède, le Luxembourg, la République de Corée, le Danemark, les Pays-Bas, l’Islande, la Suisse, le Japon, la Norvège et le Royaume Uni.
Les pays qui ont réalisé les meilleures progressions entre 2007 et 2008 sont: Bahreïn (de 35 à 33ème), Cap Vert (107 à 102ème), Grèce (31 au 30ème), Macédoine (de 63 au 51ème), Nigéria (du 134 au 122ème), Emirats Arabes Unis (33 au 29ème) et Vietnam (93 à 86).

Le Maroc (de 103 à 97) progresse au classement de 4 places en 2008 par rapport à 2007 grâce notamment à un meilleur classement d’un des trois sous indice de l’IDI qui est le sous indice usage. Si les scores de l’IDI ont évolué pour tous les pays comparés au Maroc en 2008, les classements n’ont pas eu la même tendance. Au Maghreb, le Maroc et la Libye ont gagné quelques places en 2008 par rapport à 2007 alors que, la Tunisie (83 au 85ème), l’Algérie (97 au 100ème) ont régressé.
Encore, selon ce rapport, la majorité des pays les moins « connectés » au monde sont ceux de l’Afrique subsaharienne, mais cette dernière regorge également des pays qui ont des rangs considérables par au Maroc ; ce sont en exemple Seychelles (de 62 à 66ème), Maurice (68 à 72ème), l’Afrique du sud (91 à 92ème).

Tableau 8: Evolution du classement des 5 premiers pays en matière de TIC selon l’UIT depuis 2002.
5 premiers pays en matière de TIC

Pays
Variation (2007-2008)
Suède
Luxembourg
Corée_du_sud
Danemark
Pays-Bas

Source: rapport 2010 de l’UIT.

Tableau 9: Classement des 5 premiers pays par région selon l’UIT.
5 premiers pays par région selon l'UIT
Source: rapport 2010 de l’UIT.

Malgré sa position au niveau mondial, les rapports soulignent cependant que le Maroc a enregistré un certain niveau de progrès en matière des TIC qui ont permis d’octroyer des possibilités meilleures aux citoyens, de promouvoir leurs affaires et d’améliorer leurs conditions de vie. Le progrès considérable, rendu possible avec l’essor de la téléphonie mobile et de l’Internet, a impulsé un changement notable au niveau des entreprises, des méthodes d’enseignement, des moyens d’échanges d’informations … au Maroc.

Vraisemblablement, le Maroc connaît aujourd’hui une évolution remarquable dans le secteur des TIC par rapport à certains pays qui le surclassent dans les rapports ; cela s’explique par le fait qu’il y a des limites méthodologiques au niveau de ces rapports. En guise d’exemple, Le NRI met surtout en avant les variables d’opinion publique dans la composition de l’indice global. En effet, 3/5 des variables (68 au total) sont établis sur la base de sondages d’opinion publique (variables qualitatives), d’où le risque d’avoir des réponses erronées reflétant soit une information incomplète des enquêtés, soit des perceptions, des motivations subjectives ou des préférences des personnes interrogées.

Ajoutons, d’un autre côté, à ces limites, le biais culturel des enquêtes internationales d’opinion à cause des différences culturelles vis-à-vis des enquêtés. En effet, les personnes interrogées peuvent faire preuve d’un patriotisme ou d’un esprit critique très variable d’un pays à l’autre, éventuellement sous l’influence des objectifs de l’organisme qui réalise l’enquête.
Ainsi, il serait donc intéressant de découvrir dans le chapitre suivant la situation des TIC au Maroc.

Benchmarking – Chap. II:
Partie I: Approche théorique

Lire le mémoire complet ==> (L’impact des TIC sur le tissu productif des biens et services)
Projet de Fin d’Etudes – Option : Statistique
Haut Commissariat au Plan – Institut National de Statistique et d’Economie Appliquee